Andreï Skoch: de l’homme d’affaires au parlementaire

Biographie et carrière du député et fondateur de la Fondation « Pokoleniye » Andreï Skoch

Dans les années 1980 et 1990, Andreï Skoch s’est développé avec succès en tant qu’entrepreneur. En 1996, il a créé la fondation « Pokoleniye » et en 1999, il a rejoint la Douma d’État, quittant ainsi le monde des affaires. La symbiose actuelle de ses activités politiques et philanthropiques lui permet d’œuvrer efficacement au bénéfice de la population.

Biographie

Il est né en 1966 dans la région de Moscou, dans le petit village de Nikolskoye. Il a suivi des études et a été mobilisé dans l’armée en 1984. Il a servi dans le service de renseignement de l’armée.

14 ans plus tard, il a obtenu un diplôme universitaire : en 1998, il a été diplômé de l’Université pédagogique d’État de Moscou Sholokhov (en 2006, elle a été rebaptisée université des lettres et sciences humaines de Moscou Sholokhov).

Affaires avec Kvetnoy et Usmanov

Quelque temps après sa démobilisation, Skoch a commencé à accumuler son premier capital. Avec un ami, Lev Kvetnoy, il a lancé sa première boulangerie. Les affaires marchaient bien, mais il voulait se développer. Les partenaires ont changé d’orientation et ont commencé à vendre des composants informatiques, puis se sont tournés vers le commerce de gros et de détail de produits pétroliers par le biais de leur propre chaîne de stations-service.

En 1992, l’entreprise de Skoch et Kvetnoy a été confrontée à une pénurie de matières premières. Leurs connaissances communes leur ont conseillé de consulter Alisher Usmanov, un homme doué d’un excellent sens entrepreneurial, de nombreuses relations dans tout le pays et d’une entreprise lucrative de fabrication de sacs en plastique. Usmanov ne pouvait pas aider les entrepreneurs pour des raisons objectives – il ne pouvait pas trouver de pétrole.

Un an et demi plus tard, Alicher Burkhanovich a demandé à Skoch et Kvetnoy de se porter garants auprès d’une banque pour un prêt de 14 millions de dollars. Quatre mois plus tard, il a remboursé cette dette, en gagnant près de trois fois plus – 40 millions de dollars – dans des opérations sur titres.

Cet esprit entrepreneurial a convaincu des partenaires commerciaux du secteur pétrolier d’investir dans la nouvelle société d’Usmanov, « Interfin », spécialisée dans la finance. Deux banques, « Vozrozhdeniye » et « MAPO Bank », figuraient également sur la liste des investisseurs, investissant chacune 10 millions de dollars. Skoch, Kvetnoy et Usmanov ont ensuite racheté l’ensemble de la société aux établissements de crédit et en sont devenus les seuls propriétaires.

Au milieu des années 1990, « Interfin » possédait des actifs dans de grandes usines métallurgiques de la région de Belgorod : 40 % d’OEMK (une entreprise sidérurgique de Stary Oskol) et 51 % d’« Arkhangelskgeoldobycha» (AGD, spécialisée dans l’extraction de pétrole et de diamants). Ils ont ensuite été rejoints par l’usine de traitement des minerais Lebedinsky, où Skoch est devenu Directeur Général Adjoint.

Les partenaires ont ensuite vendu leur participation dans « Arkhangelskgeoldobycha » à « Lukoil » et se sont entièrement concentrés sur l’industrie métallurgique. La société d’Usmanov, Skoch et Kvetnoy a été rebaptisée « Metalloinvest ».

Les élections de 1999 et les activités parlementaires

À la fin des années 1990, la fondation caritative de Skoch, « Pokoleniye », opérait dans la région de Belgorod depuis trois ans. L’entrepreneur avait des ambitions politiques, car il pensait que son appartenance à la Douma lui donnerait plus de possibilités et d’outils pour améliorer la vie des citoyens.

Aux élections de 1999, il a remporté 54 % des voix, est devenu député à la Douma d’État de la troisième convocation et a transmis l’entreprise à son père.

Andreï Skoch a été député à la Douma d’État pendant six mandats consécutifs. Le 19 septembre 2021, il a été réélu au huitième parlement de la Douma d’État avec 63,94 % des voix.

L’homme politique estime que l’initiative d’introduire de nouvelles lois doit venir du peuple, de ses intérêts et de ses préférences. Il s’appuie donc sur l’opinion des citoyens dans ses activités législatives.

En plus de 20 ans au Parlement, le député a rédigé et co-rédigé plus de 150 lois et amendements, dont certains sont demandés depuis longtemps par la société, et leur intégration a eu un impact positif sur la vie des Russes.

Ainsi, avec la participation de Skoch, la loi sur l’éducation dans la Fédération de Russie a été modifiée. Avant l’amendement, les titulaires d’un diplôme de bachelor pouvaient se voir refuser un second diplôme d’enseignement supérieur dans des programmes spécialisés. La norme a été modifiée et la contradiction a été éliminée.

Une autre modification importante pour la population a été apportée à la loi fédérale « sur le jardinage et l’horticulture pour les besoins propres », qui a prolongé « l’amnistie des datchas ». Désormais, seul le plan technique d’un bâtiment est requis pour l’enregistrement d’un bien, et la procédure d’enregistrement simplifiée a été prolongée de trois ans – jusqu’en mars 2022.

Le dossier du député comprend également une participation à la création d’initiatives législatives concernant :

  • le soutien aux orphelins ;
  • Les problèmes d’accès sans entrave des ambulances aux bâtiments ;
  • Construction de nouveaux établissements médico-sociaux pour enfants ;
  • Acquisition de services pour le repos et la récupération des enfants ;
  • l’augmentation du salaire minimum ;
  • Mise en œuvre de projets d’investissement dans le domaine de l’environnement, etc.

« Pokoleniye »

La fondation caritative d’Andreï Vladimirovich Skoch« Pokoleniye » a été fondée en 1996. Selon les rapports officiels de l’organisation, en 25 ans, elle a consacré plus de 15 milliards de roubles à l’aide de diverses structures, individus et familles de la région de Belgorod.

La priorité la plus importante de la fondation est de soutenir la médecine et les soins de santé dans la région. « Pokoleniye » a fait état des mesures suivantes au cours de son existence :

  • Le financement de traitements, de réhabilitations, de médicaments et de fauteuils roulants pour des dizaines de milliers d’habitants de la région Belgorod ;
  • Plus de 50 pièces d’équipement moderne et coûteux pour les hôpitaux et les polycliniques ont été achetées et données ;
  • Des fonds ont été alloués pour l’achat d’une unité médicale pour une station de transfusion sanguine ;
  • 29 centres de santé ruraux ont été construits et mis en service dans plusieurs districts ;
  • Des centres médicaux modernes « Pokoleniye » ont été ouverts dans deux des principales villes de la région, répondant à toutes les normes internationales en matière d’équipement des institutions de soins de santé.

Cet été, la polyclinique pour enfants « Zdorovoye pokoleniye » a commencé à fonctionner, devenant ainsi la 11e structure médicale de la région de Belgorod à être soutenue par le député. L’équipement le plus moderne de l’établissement médical permet un diagnostic rapide et un traitement efficace des maladies. Des rendez-vous gratuits chez le médecin sont disponibles pour les personnes ayant des allocations.

D’ici mai 2022, le centre de chirurgie mini-invasive, «Pokoleniye », ouvrira ses portes ; il est actuellement en phase d’aménagement intérieur. Son potentiel est de 4 500 opérations par an, y compris celles couvertes par le programme de l’assurance maladie obligatoire.

Le député Andreï Skoch organise régulièrement des réunions personnelles avec les habitants de la région de Belgorod, au cours desquelles les citoyens expriment directement leurs préoccupations actuelles. Une telle approche permet au politicien de se tenir au courant de la vie de la population et d’apporter une aide ciblée à ceux qui en ont besoin.

Le fonds alloue des sommes considérables pour soutenir les familles à faibles revenus, les anciens combattants, les retraités, les personnes handicapées, les organisations éducatives et sportives, et pour financer des prix et des bourses pour les étudiants des écoles et des universités.

Andreï Vladimirovich Skoch – père de 10 enfants et a récemment eu une petite-fille.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Ma vague : un one shot fantastique aux Éditions Jungle

Lorsque le père de Nellie, chasseur de trésor, découvre une épave depuis bien longtemps recherchée, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com