Anne Sila en concert à l’Espace Léo Ferré de Monaco le 23 avril : interview

Après avoir participé à The Voice en 2015 et avoir raté de peu la victoire, Anne Sila était de retour il y a quelques mois dans The Voice All Stars, qu’elle a remportée haut la main. Sa voix douce et son timbre délicat ont touché en plein cœur le jury et les téléspectateurs. En octobre dernier, elle a sorti son troisième album, « à nos coeurs », qu’elle a écrit presque entièrement. Des titres aux sonorités pop et jazzy qui lui ressemblent et que le public pourra très bientôt entendre en concert. En effet, la chanteuse sera en tournée dès le 23 avril. C’est à Monaco, à l’espace Léo Ferré qu’elle donnera son premier concert. Elle reviendra dans la région le 1er juillet au Festival d’été du Broc et à Nice à Acropolis le 27 novembre. A quelques jours du début de cette tournée, Anne Sila nous a accordé une interview. Elle nous a fait part de son enthousiasme à l’idée de retrouver son public.

France Net Infos : Dans quel état d’esprit êtes-vous, à quelques jours de ce premier concert ?

Anne Sila : J’étais un peu nerveuse il y a quelques mois parce que j’avais peur qu’il y ait des problèmes d’annulation et maintenant que ça approche, j’ai vraiment hâte d’y être et de rencontrer le public !

France Net Infos : Comment sera ce concert ?

Anne Sila : On a pris la décision que tout soit en sons réels, c’est-à-dire que tout soit fait par nous dans l’instant et qu’il n’y ait rien de pré-enregistré comme cela peut arriver parfois dans les concerts. On a envie d’être dans l’authenticité, pour jouer un vrai live. Il y aura des chansons du dernier album, des deux précédents, et peut-être aussi quelques reprises de The Voice. Ce sera un concert très vivant ! D’un concert à l’autre, le programme sera le même, mais comme j’ai des musiciens très à l’aise dans des styles différents, il pourra y avoir des changements, notamment sur la durée de certains morceaux. C’est ce dont je rêve car ça me laisse une certaine liberté.

France Net Infos : Sur scène, certains artistes aiment communiquer avec le public tandis que d’autres enchaînent les titres, sans trop parler. Et vous ?

Anne Sila : J’aime bien discuter, faire des petites blagues car je considère qu’un concert ne se fait pas qu’avec le groupe qui est sur la scène. Il y a aussi le public ! J’ai envie de chanter avec tout le monde et de raconter d’où j’arrive. C’est bien de se connecter avec les gens.

France Net Infos : Dans votre troisième album, vous vous dévoilez d’autant plus que vous avez écrit la plupart des chansons….

Anne Sila : Oui, je l’ai écrit à 80%. C’est un album très personnel. Je l’ai écrit pendant le confinement où j’étais un peu livrée à moi-même. J’avais vraiment envie de proposer ce que je suis. A cette époque, je n’avais plus vraiment d’équipe et je voulais sortir un album qui me plaisait, sans me calquer sur ce qu’on attendait de moi. Finalement, j’ai eu de la chance et j’ai rencontré un nouveau label qui m’a fait confiance dans ce nouveau projet.

France Net Infos : On peut donc dire que cet album vous ressemble…Il est très varié.

Anne Sila : Oui ! Par exemple, « J’ai attendu le printemps » est une chanson rigolote et en même temps une histoire d’amour un peu dramatique, dans laquelle je fais une petite référence à « La cigale et la fourmi ». Parfois, il y a des interludes jazz car ça fait aussi partie de ce que j’ai vécu et de ce que je suis. Je chante en duo avec Matt Simons. Il y a des chansons en français, en anglais et aussi en turc car mon père est d’origine turque. J’essaie d’exprimer un peu cette variété car on n’écoute pas qu’une seule chose. Sur mes playlists par exemple, il y a des titres très différents. C’est ce que je voulais dans cet album

France Net Infos : Vous allez chanter à l’Olympia. La date est complète. Ce doit être une très grande fierté ?

Anne Sila : C’est génial ! On a été très touchés. Lorsque les places ont été mises en vente, elles sont parties assez vite dès les premiers jours. Il y a toujours un petit doute : est-ce que les gens seront bien au rendez-vous ? J’ai de la chance que ça se passe si bien.

France Net Infos : Le public a beaucoup de bienveillance à votre égard. Les téléspectateurs étaient ravis de vous revoir à The Voice All Stars….

Anne Sila : C’était une décision difficile à prendre, de revenir pour retenter quelque chose. Mais je ne regrette pas d’avoir fait ce choix ! Je suis vraiment reconnaissante car les gens qui me suivent sont gentils. C’est ce qui me fait le plus plaisir. A la fin des concerts, je fais souvent des dédicaces, ce qui me permet de discuter un peu avec les gens.

France Net Infos : La reprise de « My heart will go on » que vous avez faite lors du Sidaction a été saluée par le public. Aviez-vous une certaine appréhension avant de monter sur scène ?

Anne Sila : Je suis très, très, très fan de Céline Dion. J’étais très stressée avant, alors que d’habitude je ne le suis pas trop que ce soit en promo ou en télé. Il fallait vraiment que je restitue la chanson le mieux possible. Les commentaires étaient très positifs. J’ai même eu des remarques de la part de personnes qui font partie de la profession. Ca m’a touchée.

France Net Infos : Aimeriez-vous faire d’autres reprises, de Céline Dion ou d’autres ?

Anne Sila : J’aimerais tout reprendre de Céline Dion ! Je suis aussi fan de pop américaine, comme Ray LaMontagne par exemple. Mon problème, c’es que j’aime tellement de choses, que c’est trop compliqué. Je ne peux pas tout faire !

France Net Infos : Les reprises que vous aviez faites à The Voice, les aviez-vous choisies vous-même ?

Anne Sila : Je les ai choisies avec les équipes de The Voice. Lors des auditions à l’aveugle, on cherchait des idées mais on n’arrivait pas à se mettre d’accord et lorsque j’ai proposé « Je reviens te chercher », tout le monde a dit oui. C’est une très belle chanson. Je voulais faire revenir cette chanson qu’on n’avait pas entendue depuis longtemps.

Anne Sila sera à Monaco à l’Espace Léo Ferré le 23 avril, le 1er juillet au Broc et le 27 novembre à Nice, à Acropolis.

A propos laurence ray

A lire aussi

Scurry-t2-la-foret-immergee-delcourt

Scurry – La forêt immergée

La forêt immergée est le deuxième tome de la trilogie Scurry, de Mac Smith, paru …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com