Le chemin des hirondelles aux Éditions Shockdom

Sur le chemin des hirondelles, plusieurs villages italiens ont été ravagés par les affres de la Guerre 39/45. A la croisée des routes, deux jeunes orphelins, perdus dans la campagne Milanaise, décident d’entamer un voyage vers la mer. 

Un one shot contemplatif, naïf et touchant sur une amitié hagarde mais sincère, entre deux enfants errants et traumatisés dans l’Italie d’après guerre.

Disponible depuis le 15 Avril 22 aux Éditions Shockdom.

chemin-Hirondelles-cover.jpg
Le chemin des Hirondelles © Éditions Shockdom
  • Le décor :

Un marais verdoyant 

Attilio, un jeune garçon de douze ans, tente de pêcher quelques grenouilles. C’est l’été, le marais verdoyant et le son des batraciens envahissent complètement l’espace. Il ne couvre cependant pas l’approche d’un autre garçon. Attilio lui fait signe de ne pas faire de bruit pour ne pas déranger sa pêche. 

Le courant et la sympathie passent tout de suite entre eux, au premier regard. Il faut dire qu’après la guerre qui a ravagé le pays, laissant les villages en ruines, et les enfants orphelins, ces deux là ont bien longtemps oublié ce qu’était une famille. Ils ont mis de côté leurs souffrances et leurs pertes, pour marcher, hagards, dans un pays où le calme de la nature et la douceur de l’été les réconfortent un peu. 

Et, ils se sont trouvés, c’est le plus important. Même si au départ, chacun s’invente une vie et un but qu’il n’a pas vraiment, une vie pleine d’espoir et de candeur, après avoir fait plus ample connaissance, ils décident de partager un bout de chemin ensemble. Car Attilio souhaite rejoindre la ville afin d’y trouver un travail.

Chemin faisant, au fil des rencontres, leurs petites aventures leur apportent beaucoup de légèreté.

Farcies de drôleries, de poésie, partagées avec quelques personnes bienveillantes, le temps passe doucement. Le temps de l’oubli et de la consolation mutuelle. De la reconstruction et des projets d’avenir

  • Le point sur la BD :

Une histoire pleine de poésie et d’espoir, aux Éditions Shockdom, racontant le destin de ces deux jeunes garçons ayant tout perdu à cause de la guerre. Alessandro Locati nous envahi de cette innocence et cette pureté de l’enfance, et de cette force dont les deux protagonistes sont dotés pour se reconstruire et transformer l’horreur passé en avenir bohème plein de légèreté et de réconfort.

Il nous balade dans des paysages de campagne Milanaise, où la nature s’est reconstruite plus vite que les villes alentours. Apportant espoir et consolation, permettant à ces deux enfants de se sentir comme dans une bulle. Protégés par la douceur d’une saison où les fruits leur permettent de survivre. 

L’aventure se pare d’aquarelles, aussi douce que cette vie de bohème et Le chemin des Hirondelles absorbe le lecteur dans son univers contemplatif et réparateur.

  • La conclusion :

Une œuvre en one shot, où le lecteur se promène sans cesse entre drame de la vie des ces deux compagnons de route, et légèreté de leurs échanges et de cette bohème. Le chemin des Hirondelles aux Éditions Shockdom se pare d’une aura d’espoir dans la vie de ces enfants abîmés, où l’auteur distille la beauté de cette campagne renaissante grâce à ses aquarelles aussi réconfortantes que magnifiques.

Une histoire bouleversante et merveilleusement touchante et belle. Un coup de coeur poétique ! 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Janardana-bd-Delcourt

Janardana, un album d’Antoine Ettori

Janardana est un récit complet, d’Antoine Ettori, une aventure fabuleuse parue aux éditions Delcourt, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com