Accueil / En Région / Ile de France / Mobilisation contre les expulsions des locataires

Mobilisation contre les expulsions des locataires

Une trentaine de personnes soutenues par les élus locaux, se sont rassemblées, mardi 5 juillet à 18h rue St Martin dans le 3e arrondissement de Paris. Quatre familles honorables sont menacées d’expulsion suite aux décisions de propriétaires avides de profits. La spéculation immobilière est la résultante d’une politique ministérielle digne de Tartuffe a-t-on entendu hier.

 

Marie thérèse, 69 ans, enseignante à la retraite, expulsée dans les prochains mois

photo par Anthony Brice


De nombreux élus présents durant le rassemblement

La député Martine Billard, le maire du 2e arrondissement Jacques Boutault, deux de ses adjoints, un élu du 14e, tous étaient présents hier pour apporter leurs soutiens aux familles ayant reçu ou étant sous la menace d’un avis d’expulsion. Monsieur le maire s’est exprimé durant cinq minutes en pleine rue Montorgeuil devant les manifestants, les passants, et les terrasses bondées. Son discours ; filmé par nos soins, est en ligne sur YouTube ici. Il tranche nettement avec l’idéologie de l’UMP. Jacques Boutault a appelé la future et nouvelle assemblée nationale de 2012 à se pencher plus longuement sur le sujet. N’était pas présente hier : Mme Rachida Dati et son septième arrondissement qui ne compte que 1% de logement sociaux.

L’irrespect de la loi SRU et de la loi DALO

La fondation de l’abbé Pierre a mené une étude au debut de l’année 2011 sur 700 communes, d’où résulte des statistiques affolantes. La loi SRU prévoit que les communes doivent posséder 20% de logement sociaux au minimum, sans cela elles doivent travailler activement à les atteindre. Mais le constat est affligeant, dans cette étude, environ 350 communes ne respectent pas cette loi. Parmi elles, neuf cancres tel que l’arrondissement de Madame Dati. La loi DALO, qui donne responsabilité à l’état d’influer sur les préfets pour reloger les familles expulsées, n’est qu’une vitrine d’un système libéral à deux vitesses. Les  quatre familles concernées par le rassemblement d’hier ne se sont vues proposer aucune solution de relogement. L’abbé Pierre l’avait dit devant l’assemblé nationale, le 24 janvier 2006 dernier: «Faîtes pression sur les élus pour qu’aucun ne s’abaisse à cette indignité de ne pas respecter la loi.» Sa voix sonne comme un lointain souvenir dans les méandres d’une époque pourtant proche…

En attente d’un logement social depuis quatorze ans

Rabia, mère de famille, restauratrice modeste dans le 14e arrondissement de Paris, vivant avec son mari et deux de ses enfants, a reçu son avis d’expulsion il y a quelques jours. Rabia est en attente d’un logement social depuis 14 ans ! Pourtant, cette famille ignorée est un modèle de réussite : une ainée de 24 ans qui a étudié l’économie, un benjamin en BTS et la cadette en seconde générale. Ils possèdent une éducation et un savoir vivre exemplaire sans pour autant pouvoir récolter la semence de leur droiture. La famille attend avec inquiétude et impatience l’application de la loi DALO qui est censé leur permettre d’intégrer un nouvel appartement avant l’expulsion de celui dans lequel ils se trouvent.

 

Une histoire qui laisse l’équipe de France Net Infos perplexe sur l’état de santé des affaires sociales de notre pays. Le rassemblement a réuni un grand nombre de solidaires autours des concernés. Un doux élan vers l’accès à une conscience plus collective.

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Montez les marches de Cannes à Paris

Vous n’êtes pas parvenu à descendre sur la Croisette pour faire un selfie avec Cate Blanchett, ...

2 commentaires

  1. Anthony Brice

    Les élus aiment les responsabilités et en redemandent en cumulant les mandats mais le constat c’est que nombreux sont ceux qui se défilent.

  2. La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire. « L’Abbé Pierre »

Lire les articles précédents :
Mylène Farmer dit oui à Jean Paul Gaultier

Mylène Farmer à participée au défilé de Jean Paul Gautier le 6 juillet 2011 à la maison de la couture...

Mizuno signe avec la natation Française : William Meynard.

Après Frédérick Bousquet la marque Japonaise s'associe avec William Meynard jeune espoir déjà bien confirmé de la natation française.

La Bande Pas Dessinée : Un « Pas-Concept » qui fonctionne.

A première vue, on pourrait se dire qu'un auteur de bande dessinée qui ne dessine pas a tout l'air d'un...

Fermer