Accueil / Agenda / Bientôt le Festival de Cannes

Bientôt le Festival de Cannes

Le Festival de Cannes approche à grands pas. Dans quelques jours, le public se massera aux abords du palais pour tenter d’apercevoir les stars qui fouleront le tapis rouge chaque soir et les cinéphiles ne reculeront pas devant de longues files d’attente pour voir des films.  Le 14 mai, la 72e édition débutera en grande pompe avec la projection en compétition de The Dead dont’t die, le nouveau film de Jim Jarmush. Le réalisateur américain signe un film de zombies à l’humour décalé avec un casting cinq étoiles (Bill Murray, Tilda Swinton, Selena Gomez, Iggy Pop, Tom Waits, Steve Buscemi, Chloe Sevigny) . Sans doute l’une des plus belles montées des marches de cette édition.

Le président du jury, le réalisateur mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, sera entouré de quatre femmes  (l’actrice Elle Fanning et les réalisatrices Maimouna N’Diaye, Kelly Reichardt et Alice Rohrwacher) et de quatre hommes (l’auteur de bandes-dessinées et cinéaste Enki Bilal, et les réalisateurs Robin Campillo, Yorgos Lanthimos et Pawel Pawlikowski).

La réalisatrice Nadine Labaki, dont le film Capharnaum avait bouleversé  les festivaliers l’année dernière, présidera le jury Un Certain Regard aux côtés notamment de l’actrice Marina Fois.

Le jury des Courts métrages et de la Cinéfondation  sera présidé par la réalisatrice Claire Denis.

Après la conférence de presse du 18 avril, Thierry Frémaux avait précisé que d’autres films complèteraient la sélection officielle. L’annonce de l’arrivée en compétition du nouveau film de Quentin Tarantino  était attendue et espérée de tous. Vingt-cinq ans après Pulp Fiction, le réalisateur américain concourt donc pour une nouvelle Palme d’Or, avec une montée des marches qui s’annonce exceptionnelle puisque Margot Robbie, Leonardo di Caprio et Brad Pitt sont attendus.

La sélection officielle de cette 72e édition est particulièrement alléchante et laisse espérer de beaux moments de cinéma : de jeunes réalisateurs vont côtoyer des valeurs sures du cinéma mondial, des habitués du Festival, qui ont déjà figuré au palmarès. Parmi les films les plus attendus, citons Douleur et Gloire d’Almodovar, qui est déjà sorti en Espagne, bénéficiant d’un succès public et critique, le dernier film des frères Dardenne et de Ken Loach, en quête d’une troisième Palme d’Or, Matthias et Maxime de Xavier Dolan, Une vie cachée de Terrence Malick, réalisateur encensé par une partie de la critique et des cinéphiles. Le cinéma français sera également bien représenté avec Abdellatif Kéchiche qui montrera Intermezzo,  la suite de Mektoub My Love( d’une durée de 4 heures !), et Arnaud Desplechin avec Roubaix, une lumière. Justine Triet qui avait fait sensation avec Victoria à la Semaine de la Critique sera pour la première fois en compétition avec Sibyl avec Virginie Efira et Adèle Exarchopoulos. De même, Céline Sciamma, après être passée par les sections parallèles, sera en compétition avec son nouveau film. Enfin, le jeune réalisateur Ladj Ly fera sûrement sensation avec Les Misérables qui plonge le spectateur au cœur d’une cité parisienne, en proie à la violence.

Voici la liste des films de la sélection officielle :

Compétition

The Dead don’t die, de Jim Jarmusch – ouverture

Douleur et gloire, de Pedro Almodovar

Il traditore, de Marco Bellochio

Nan Fang Chez Zhan de Ju Hu (The Wild Goose Lake), de Diao Yinan

Gisaengchung (Parasite), de Bong Joon-ho

Le Jeune Ahmed, de Jean Pierre et Luc Dardenne

Roubaix, une lumière, de Arnaud Desplechin, 

Atlantiques, de Mati Diop

Matthias et Maxime, de Xavier Dolan

Little Joe, de Jessica Hausner

Sorry we missed you, de Ken Loach

Les Misérables, de Ladj Ly

Une vie cachée, de Terrence Malick

Bacurau, de Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles

Les Siffleurs, de Corneliu Porumboiu

Frankie, de Ira sachs

Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma

It Must be Heaven, de Elia Souleiman

Sibyl, de Justine Triet 

Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino

Mektoub, My Love : Intermezzo d’Abdellatif Kechiche

Hors compétition

Les Plus belles années d’une vie, de Claude Lelouch

Rocketman, de Dexter Fletcher

Too Old to Die Young – North of Hollywood, West of Hell, de Nicolas Winding Refn

Diego Maradona, de Asif Kapadia

La Belle Epoque, de Nicolas Bedos

 

C’est un grand moment d’émotion qui attend les festivaliers avec la projection du nouveau film de Claude Lelouch, la suite d’Un homme et une femme en présence de Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimé. Elton John sera également sur la Croisette pour présenter le biopic qui lui est consacré. Maradona en personne sera là pour assister à la projection du documentaire d’Asif Kapadia. Nicolas Winding Refn présentera deux épisodes de la série qu’il a créée. Enfin Nicolas Bedos, dont le premier film avait séduit le public, promet une belle montée des marches avec La Belle époque :  Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Dora Tillier, Fanny Ardant, Pierre Arditi sont notamment attendus.

Séances de minuit

The Gangster, The Cop, The Devil, de Lee Won-Tae

Lux Æterna de Gaspar Noé

Gaspard Noé avait présenté l’anner dernière Climax à la Quinzaine des réalisateurs. Il revient cette année avec un moyen métrage où Charlotte Gainsbourg et Béatrice Dalle interprète deux actrices. Une séance de minuit prometteuse et intrigante…

Séances spéciales

For Sama, de Waad Al Kateab et Edward Watts

Family Romance, LLC, de Werner Herzog

Tommaso, de Abel Ferrara

Share, de Pippa Bianco

Etre vivant et le savoir, de Alain Cavalier

Que Sea Ley, de Juan Solanas

Chicuarotes de Gael García Bernal

La Cordillère des songes / La Cordillera de los sueños de Patricio Guzmán

La Glace en feu / Ice on Fire de Leila Conners

Ward 5B de Dan Krauss

 

Un certain regard

Vida Invisivel, de Karim Aïnouz

Dylda, de Kantemir Balagov

Les Hirondelles de Kaboul, de Zabou Breitman et  Eléa Gobbé Mévellec

La Femme de mon frère, de Monia Chokri

The Climb, de Michael Covino

Jeanne, de Bruno Dumont

O que arde (Viendra le feu), de Oliver Laxe

Chambre 212, de Christophe Honoré

Port Authority, de Danielle Lessovitz

Papicha, de Mounia Meddour

Adam, de Maryam Touzani

Midi Z, Zhuo Ren Mi Mi

Liberté, de Albert Serra

Bull, de Annie Silverstein

Summer of Changsha, de Zu Feng

Evge, de Nariman Aliev

La fameuse Invasion des Ours en Sicile / La famosa invasione degli orsi in Siciliade Lorenzo Mattotti

Odnazhdy v Trubchevske de Larissa Sadilova

 

Edouard Baer qui avait fait une très belle impression l’année dernière lors de la soirée d’ouverture sera de nouveau le maître de cérémonie.

 

Le festival de Cannes aura lieu du mardi 14 au samedi 25 Mai.

A propos laurence ray

A lire aussi

la-fee-mon-imagier-conte-beluga

Mon imagier conté – La fée et Le korrigan

La fée et Le korrigan sont deux nouveaux ouvrages qui viennent compléter la collection Mon ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
2ème festival du chapeau au château de Cheverny

  Forts d'une première édition particulièrement réussie, Constance et Charles-Antoine  de Vibraye ouvrent de nouveau ...

Cache-cache ! Jungle

Jungle est un ouvrage de la collection Cache-cache !, des éditions Flammarion. Un livre ludique, ...

Les fleurs de Grand frère

Les fleurs de Grand frère est un récit complet de Gaëlle Geniller, qui présente donc ...

Fermer