Calamity Jane – La fièvre

Calamity Jane est une nouvelle série jeunesse, des éditions Delcourt, qui débute avec ce premier tome intitulé La fièvre, paru en octobre 2021. Une bande dessinée d’Adeline Avril, qui présente l’enfance de Martha Jane Canary, plus connue sous le nom de Calamity Jane.

Calamity-Jane-t1-la-fievre-delcourtAllongée par terre, dans les herbes hautes, la jeune Jane, s’imagine à traquer des bêtes sauvages dans l’ouest sauvage. La piste était bonne, et le vieux bison se trouvait devant elle. Elle s’apprête à se relever, avec son arme à la main ! Elle se redresse et crie des « pan », avec son morceau de bois en guise de fusil. Devant elle, trois enfants, plus petits, courent, prêts à l’attaquer. Ils foncent sur elle, pour la mettre à terre. Le jeu se termine avec des chatouilles… Sur le pas de la porte, une petite fille appelle Jane. La petite a l’air mal en point. Jane accourt vers sa petite sœur et lui demande si ça va mieux. Mais Sara a encore de la fièvre, elle ne veut plus jouer, elle ne s’en sent pas le courage. Jane accompagne sa petite sœur, à l’intérieur de la maison, pour lui redonner de la tisane. Autour d’elles, les deux frères et la sœur s’inquiètent, car la tisane ne semble pas faire effet.

Calamity-Jane-t1-la-fievre-delcourt-extraitC’est une belle découverte qui est à faire, avec cette bande dessinée qui se penche un brin sur le destin de Marthe Jane Canary et son enfance. Ainsi, les jeunes lecteurs découvrent une jeune fille déterminée et forte, qui ne rêve que d’aventure et de liberté. Prenant son rôle d’aînée très au sérieux, en l’absence du père parti en ville pendant une semaine et orpheline de mère, elle s’occupe de ses deux frères et ses deux sœurs. Malheureusement, la plus petite est très fiévreuse et cela ne s’arrange pas. Entre jeux d’enfants et responsabilités, courage et prise de conscience, aventure et rencontre, l’album offre une belle histoire à découvrir. L’amour fraternel est aussi au cœur de ce récit, même s’il y a quelques chamailleries. Ce premier tome est très prometteur et l’héroïne, garçon manqué, dévouée et courageuse, est attachante. Le dessin est moderne, avec un trait fin et fluide, simple et expressif, ainsi qu’un découpage énergique.

La fièvre est le premier tome de la série jeunesse Calamity Jane, des éditions Delcourt, qui présente une belle lecture et un univers plaisant à découvrir et à lire, avec une héroïne attachante, dévouée, débrouillarde et courageuse, qui rêve d’aventures et de liberté.

A propos celine.durindel

A lire aussi

audiolivre

Fonctionnement du livre audio

  Dans le monde anglophone (et de plus en plus dans le monde francophone), les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com