Accueil / Sport / Running / Canicross : L’art de courir avec son chien

Canicross : L’art de courir avec son chien

On le voit de plus en plus sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, le Canicross est une discipline relativement jeune qui provient directement des Mushers. Oui les Mushers, vous savez ces hommes du froid qui parcourent des kilomètres sur des traîneaux tirés par des chiens de neige. À la différence qu’il n’y pas de traineau et que c’est un homme (ou une femme) qui est tracté par le ou les chien(s).

Notre ami à quatre pattes va donner de l’énergie à l’homme qui lui est rattaché, tandis que l’homme va décider des directions à prendre. Cependant, les coureurs les plus expérimentés se demandent parfois qui est le véritable responsable de leur équipe.

Tous vous diront que c’est un sport qui demande une excellente coopération entre le chien et le coureur.

1. Une activité accessible au plus grand nombre

Les pratiquants de Canicross vous le diront, toutes les races de chien peuvent faire ce sport et les compétitions sont ouvertes à tous les niveaux. Bien sûr il faut tout de même que le chien ai assez de force pour vous tracter, c’est pour cela que les organisateurs de compétition recommandent au moins un chien de 10 kg et âgé de plus de 9 mois..

Vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure race pour commencer le Canicross ? Il est évident que les races de chiens nordiques, utilisées par les Mushers, comme les Husky de Sibérie sont génétiquement conçues pour la course à pied et ont donc un certain avantage. Cependant d’autres races actives comme le Berger Australien ou le Berger Allemand sont très bien pour commencer. La règle fondamentale est que le chien que nous voulons préparer pour la course doit être obéissant et enthousiaste à l’idée de courir.

Le principe du Canicross est assez simple. Le chien court devant en portant un harnais spécial qui ne l’empêche pas de bouger. A cela est attachée une laisse de Canicross d’au moins 1,2 m de long équipée d’un amortisseur élastique. Cet amortisseur va permettre de réduire les chocs entre l’homme et le chien. Le coureur, lui, porte une une ceinture au niveau de la taille qui lui transfère l’énergie du chien. Ainsi il peut courir plus facilement.

2. Dans quel endroit courir avec son chien ?

Tous les propriétaires de chien savent qu’il est préférable de décourager le chien de tirer trop fort sur la laisse, il faut que le chien apprenne à être au même rythme que le coureur et surtout qu’il aille dans la direction indiquée par celui-ci. Cela nécessite un entraînement et une synchronisation parfaite entre les deux.

Il va donc falloir enseigner les ordres directionnels à votre chien. Les principaux d’entre eux sont “à droite”, “à gauche”, “plus rapide”, “plus lent” et bien sûr “stop”. Le meilleur moyen d’apprendre ces nouveaux ordres à votre animal à quatre pattes est de lui donner une récompense à chaque fois qu’il obéira correctement. Il est aussi important de faire différents parcours, un même itinéraire peut entraîner un automatisme chez le chien ce qui n’est pas bon. Il doit absolument écouter vos instructions et non connaître un itinéraire par coeur.

La question maintenant est de savoir où pratiquer cette discipline avec son chien. Courir sur du bitume n’est pas la meilleure chose à faire, le sol est dur et abîme les articulations sur le longs termes. Aussi bien pour vous que pour votre animal de compagnie. Par conséquent, l’entraînement et les compétitions de Canicross se déroulent généralement sur une surface naturelle non pavée. La forme du terrain est d’importance secondaire. Il faut toutefois souligner que les compétitions se déroulent souvent dans des régions montagneuses, alors essayez d’en tenir compte dans votre plan d’entraînement.

3. Plus rapide que Usain Bolt

Contrairement aux hommes, les chiens ne savent pas à quelle vitesse ils doivent courir ni jusqu’où ils doivent courir. Le chien commencera toujours à courir à sa vitesse maximum au début de la course, tandis qu’un coureur comment plus lentement afin de ne pas s’épuiser trop vite. C’est pour cela qu’en début de course il va falloir laisser le chien vous tirer au maximum afin d’utiliser son énergie. Une fois arrivé à mi-chemin, votre ami à quatre pattes devrait s’affaiblir un peu. C’est à ce moment là que l’homme va devoir motiver son chien pour l’encourager à continuer. Comme nous l’avons déjà évoqué plus haut dans ce article, c’est un travail d’équipe.

La plupart des compétitions de Canicross se déroulent sur des distances de 2 à 10 km. Les distances ne sont pas certifiés comme avec la marathon par exemple, c’est pourquoi elles peuvent être plus ou moins longues de quelques dizaines de mètres. Les professionnels de ce sport vont en général s’entraîner sur des itinéraires différents de la compétition. C’est souvent mieux pour leur chien.

4. Un chien a quatre pattes

Le meilleur ami de l’homme a quatre pattes, vous ne le saviez pas ? Je suis sûr que oui ! Trève de plaisanterie, si je vous dit ça c’est qu’il faut bien comprendre qu’un chien doit s’entraîner différemment qu’un homme. Gardez en tête qu’il court plus vite que nous, il faut donc l’entraîner à courir plus rapidement.

Pour cela vous pouvez utiliser un vélo, soit en attachant le chien à votre vélo puis en le laissant vous tirer. Soit en demandant à votre animal de vous suivre à vélo. Ainsi vous pourrez aller à une plus grande vitesse et il pourra s’exercer convenablement.

En Canicross les équipes les plus entraînés arrivent à parcourir 1 km en moins de 2min30. On voit donc régulièrement des pratiquants parcourir une distance de 5 km en 12-13 minutes. Ce qui est très rapide, mais il n’y a pas de records officiels car chaque race de chien est différente.

5. Êtes-vous prêt à courir avec votre animal ?

Et voilà vous en savez maintenant beaucoup plus à propos de ce nouveau sport entre l’homme et son meilleur ami à quatre pattes !

Gardez en tête que la clé du succès est la relation et la corrélation entre vous et votre chien. Et le plus important est que vous et votre ami poilu preniez du plaisir à pratiquer le Canicross, cela ne doit pas être une corvée.

Si vous vous intéressez sérieusement au Canicross, nous vous conseillons d’aller voir une course avant de commencer. C’est un très bon moyen de voir à quoi ça ressemble et vrai et de discuter avec des pratiquants.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Festival Urban Week : street ta culture, jeune urbain

Du 18 au 22 septembre, le festival Urban Week squatte le Parvis de La Défense ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Un Tour de France 2019 record pour SENSEO®: 1 million de goodies et 200 000 cafés offerts !

Café officiel du Tour de France depuis 7 ans, la caravane SENSEO® et son équipe reviennent ...

Golden Bees: success-story d’une start-up RHTech à la croissance fulgurante

Trois ans après le lancement de sa solution, Golden Bees, start-up spécialisée en marketing programmatique ...

header
Lothaire Flammes : De la magie et des « monstres »fabuleux !

Si par un quelconque hazard, un prédateur fantastique rode prés de chez vous, n’hésitez plus ...

Fermer