C’est ta faute ! – Ed. Beluga

C’est ta faute ! est un album jeunesse pétillant d’Evelyne Brisou-Pellen et Christophe Boncens, paru aux éditions Beluga, en mai 2023. Un livre plein d’humour, dans lequel les animaux de la savane se rejette la faute, car personne ne veut être fâché et montré du doigt.

c-est-ta-faute-BelugaAutour d’un plan d’eau à sec, les animaux sont tous étonnés. Il n’y a plus d’eau dans leur mare, et cela est terrible ! La puce demande qui a bien pu tout boire. Puis, elle se tourne vers l’éléphant, le montrant du doigt, affirmant qu’elle est sûre que c’est lui ! L’éléphant avoue, oui c’est bien lui qui a tout bu, mais ce n’est pas de sa faute. L’hippopotame a renversé un sac de sel dans l’eau… Aussi, lorsque l’éléphant s’en est aperçu, il était trop tard. En effet, le sel ça donne soif. Alors, l’éléphant a continué à boire, à boire… Ainsi, il a bu toute la mare. Alors, il pointe, avec sa trompe, L’hippopotame et affirme que c’est sa faute !

Ainsi de suite, les animaux vont se rejeter la faute ! Un jeu de répétition, qui va entraîner rapidement les jeunes lecteurs, dans cette drôle d’histoire. Les animaux se montrent du doigt, s’accuse, mais trouve toujours une parade pour ne pas assumer ou s’excuser. A travers cette situation pétillante et assez drôle, les enfants pourront aussi se reconnaître. En effet, il n’est pas facile d’avouer ses fautes… Le texte est plaisant, avec des répétitions, donc, qui offre un rythme certain. C’est simple et clair, invitant aussi les enfants à découvrir, ou redécouvrir, les animaux de la savane. Le conte moderne et pétillant interpelle aussi autour de l’eau nécessaire à tous, sous la forme d’un clin d’œil plein d’humour. Le dessin reste très agréable, avec un trait fluide et vif, ainsi qu’un univers coloré.

C’est ta faute ! est un album plein d’humour, des éditions Beluga, du groupe Coop Breizh. Un livre jeunesse, comme un conte moderne et humoristique, plutôt pétillant, qui vient s’amuser de la faute de chacun, et d’une enquête drôlement menée…

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Festival de Cannes J9 : Sean Baker et Paolo Sorrentino en compétition

Mardi, il était difficile de trouver des billets pour l’unique projection de “Anora”. C’est dire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com