Accueil / Culture / Chicago : le Jazz et les paillettes de Broadway à Mogador !

Chicago : le Jazz et les paillettes de Broadway à Mogador !

Nous sommes dans le Chicago des années 20. Roxie une danseuse de music-hall vient d’assassiner son mari et sa soeur. Envoyée à la prison de Cook County, Roxie rencontre Velma, « La Meurtrière de la Semaine ». Avec l’aide de Mama Morton, le gardien corrompu de la prison, et de Billy Flynn, un avocat sans scrupule qui utilise la presse à scandales pour libérer ses clients, les deux femmes entrent en compétition pour devenir les reines de la presse à sensations. À mesure que la tension monte, tout le monde essaie d’avoir un temps d’avance sur les autres. Dans ce coupe-gorge, Roxie et Velma sont capables de tout… 

Ce musical écrit et mis en scène par Bob Fosse en 1975 sur une musique de John Kander est l’un des plus grands succès de ces dernières décennies. L’intrigue est basée sur la pièce de théâtre homonyme de Maurine Dallas Watkins créée en 1926, elle-même inspirée d’un fait divers survenu en 1924. On y découvre dans les rôles principaux Roxie Hart, une femme infidèle qui vient de tuer son amant, Velma Kelly une star de cabaret qui a tué son mari et sa sœur à laquelle Roxie rêve de ressembler, Billy Flynn, un avocat manipulateur et cynique, et Amos Hart un mécanicien automobile mari cocu de aussi pataud et naïf complètement dépassé par les évènements.

Dans cette comédie dramatique tout vire à la catastrophe dans une succession de gags plus drôles les uns que les autres. Il faut dire que l’intrigue est plutôt intelligente. La compétition entre les deux femmes pour devenir les reines de la presse à scandale maintient la tension de bout en bout. A travers cette mise en scène originale, les 14 musiciens de l’orchestre constituent l’unique décors et sont aux premières loges, témoins de la rivalité entre les deux héroînes. Marianne Orlowski (doublure de Sofia Essaïdi) tout en autodérision, est une vraie révélation dans le rôle de Velma Kelly. La néerlandaise Carien Kaiser excelle dans le rôle de Roxy tandis que la voix baryton de Jean-Luc Guizonne fait des merveilles dans le rôle de l’avocat Billy Flynn. La mise en scène nerveuse et le montage serré vont aussi dans ce sens.

chicago 2

C’est joué avec une telle précision et un tel sens de l’autodérision, que l’on ne peut qu’en rire aux éclats. Les chansons jazz cabaret sont savoureuses, les dialoguent fusent à la vitesse de la lumière. La distribution est une merveille, les chanteurs comédiens n’hésitant pas parfois à en faire des tonnes Carien Kaiser en tête, quitte à entrer parfois dans le registre du sur-jeu et du burlesque. Le show parfait pour les fêtes de fin d’année.

 

Jean-Christophe Mary

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Sélection de livres cadeaux noël

Sélection de livres à offrir #1 : les curieux

Il reste huit jours avant Noël… Eh oui, ça passe à une vitesse folle ! ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
formule 1 abudhabi Hulkenberg
Lewis Hamilton  vainqueur du GP de Formule 1 de Abu Dhabi

Lewis Hamilton sur Mercédès remporte le  grand prix de Formule 1 du Abu Dhabi ce ...

Sleeping Charon : Le nouveau cauchemar éveillé !

Mais qui est donc cette « angélique » petite fille sur la couverture du nouveau seinen à ...

PitchforkMusic FestivalParis2018 EtienneDaho
Pitchfork Music Festival Paris 2018 : Un excellent cru !

Le plus chic et branché des festivals parisiens fermait ses portes samedi 03 novembre après ...

Fermer