De Ira – une bande dessinée pleine de rage et de fureur

De Ira est une bande dessinée de Stéphane Hirlemann, parue aux éditions Delcourt, en octobre 2021. Un album vertigineux, plein de rage et de fureur, présentant une jeune fille dans le chaos de la violence sociale, une révolte permanente, qui tente de  ne pas succomber à la colère.

De-Ira-bd-delcourtLes informations expliquent qu’il y a eu des centaines de morts sur deux kilomètres, suite à l’attaque terroriste perpétrée hier soir, lors de l’inauguration du nouveau zoo de la capitale. Un camion bélier de deux tonnes a foncé sur la foule avant de détruire l’entrée principale du zoo. Jonchant la chaussée, des corps d’enfants et d’adultes ont été recouverts à la hâte. L’attentat n’a toujours pas été revendiqué… Puis un point sur la météo est proposé. Pendant ce temps un petit groupe marche dans les bois. Six jeunes gens portant des sacs à dos se retrouvent bientôt devant des grillages, avec des miradors, comme une prison. Ils mettent leur masque, pour cacher leur visage, sortent des bois pour arriver devant le grillage qu’ils coupent rapidement. Ils se faufilent tous et tentent de passer inaperçus. Ils restent groupés, et passent à travers le camp de migrants, un véritable labyrinthe.

De-Ira-bd-delcourt-extraitC’est le récit d’une colère qui est à retrouver ici, à travers un petit groupe d’activistes, qui tentent impuissants de changer les choses, de réagir, de faire, de manifester… Mais leurs actions semblent bien dérisoires face à la misère du monde qui les entoure, entre les migrants qui manquent de tout, mais aussi une société au bord de la rupture, avec la xénophobie des flics, le pouvoir d’achat très bas, la perte de repères, l’espoir d’un avenir… La colère, la haine, le désespoir, l’angoisse sont au cœur de cette bande dessinée singulière, intéressante, qui invite à la réflexion. Le récit est assez dense, on ne sait pas vraiment où l’on va, mais on suit ces jeunes gens et plus particulièrement Caro qui se perd dans sa colère, voyant toute la violence autour d’elle. Le dessin, en noir et blanc est puissant, avec un trait rond, plutôt doux, malgré le thème abordé.

De Ira est une bande dessinée singulière, des éditions Delcourt, qui présente un récit plein de haine et de rage, présentant une violence sociale qui s’emballe, dans un monde très proche du nôtre, entre violence, révolte permanente, insécurité, sexisme, xénophobie…

A propos celine.durindel

A lire aussi

conan-le-cimmerien-heure-du-dragon-glenat

Conan le cimmérien – L’heure du dragon

L’heure du dragon est le douzième tome de la série Conan le cimmérien, des éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com