Demain nous appartient sur TF1 : rencontre avec Samy Gharbi

Dans Demain nous appartient, Samy Gharbi incarne le capitaine de police Karim Saeed, l’un des personnages préférés des fans de la série. Nous avons eu la chance de le rencontrer lors du dernier Festival de Télévision de Monte-Carlo. Il était accompagné de Camille Genau, qui interprète Sara. C’est dans la bonne humeur qu’il a nous a parlé de la série mais aussi de son métier d’acteur et de ses projets.

France Net Infos : Il y a toujours beaucoup d’actions au commissariat. Vous devez être comblé !

Samy Gharbi : Oui, on a de la chance ! On est très soudés. On forme une bonne équipe avec Camille, Julie Debazac et Franck Monsigny. Et puis, on joue un peu avec tous les autres comédiens puisque tout le monde passe un jour ou l’autre au commissariat !

France Net Infos :En dehors de la série, quels sont vos projets ?

Samy Gharbi : J’ai fait un film de Didier Bivel qui s’appelle Mise à nu avec julien Boisselier et Julie de Bona. J’interprète un avocat. Ca m’a changé de la police !C’est un sujet très intéressant, une histoire vraie. Un film très poignant.

France Net Infos: Au cinéma, quel genre de films aimez-vous ?

Samy Gharbi: Je suis plutôt attaché au cinéma américain et asiatique, surtout coréen. Avant d’être comédien, j’étais cascadeur ! Donc j’adore les films de Bruce Lee, Jackie Chan…

France Net Infos :Votre passé de cascadeur vous sert-il dans la série ?

Samy Gharbi: Je ne fais plus de saltos de cinq mètres ! A 18-19 ans, j’ai été repéré par Cyril Raffaelli, qui est un très grand cascadeur et chorégraphe. Grâce à lui, j’ai doublé Jamel Debbouze dans Angel-A de Luc Besson. J’ai fait des cascades pour d’autres films après. Puis, je me suis blessé au genou. C’était un mal pour un bien. Comme je faisais du théâtre en parallèle, j’ai commencé à avoir des projets à la télévision et au théâtre. J’ai alors arrêté la cascade mais cela me sert toujours parce que je joue un flic : dès qu’il y a des chorégraphies de combats ou des arrestations un peu musclées, on me propose.

France Net Infos : Comment aimeriez-vous que Karim évolue ?

Samy Gharbi : J’aime bien me laisser surprendre. Depuis quatre ans, Karim est passé par tellement de palettes différentes, par tellement d’histoires avec Anna, avec sa fille… J’aiguille un peu les scénaristes parfois mais je suis très content de mon personnage. On a passé le millième épisode. C’est fou ! Au départ, je n’aurais jamais imaginé cela. Quand j’ai commencé, j’étais encore maître d’hôtel et je n’avais même pas encore donné ma démission. Mon directeur croyait que ça allait durer deux-trois mois. Je prenais des congés sans soldes et je repoussais jusqu’à ce qu’il me dise, au bout de cinq mois, qu’il fallait que je remette ma démission ! Je ne me doutais pas que l’aventure de DNA allait continuer si loin. On est à Sète du lundi au vendredi et on tourne entre six et huit séquences par jour. Il ne faut pas trop se poser de questions. Tant qu’on est heureux, on continue !

A propos laurence ray

A lire aussi

« Meurtres à Nancy » : tournage du téléfilm phare de France 3 dans la cité ducale

La série policière à succès “Meurtre à…” de France 3 est en tournage à Nancy …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com