creative writing constraints creative writing jobs wales creative writing masters york masters creative writing part time essay intro maker british council delhi creative writing

Disgrace, de Brittainy C. Cherry

Il y a quelques semaines, la traduction du roman Disgrace de Brittainy C. Cherry est parue en librairie. Une romance entre un homme brisé et une femme perdue qui vont finir par se trouver, sur fond de sujets importants. Une histoire touchante qui ne m’a malheureusement pas convaincue.

Discrace Brittainy C Cherry

Résumé

” S’aimer entre les lignes… et tout oublier, ensemble ? “

Grace Harris a toujours été du genre obéissant, toujours soucieuse de faire plaisir. Digne fille des prêcheurs de la ville elle a dès l’enfance tenu a montrer le bon exemple. Après la trahison de son mari, elle a découvert qu’elle en avait assez de faire plaisir à tout le monde.

Jackson Emery a depuis toujours été méprisé et jugé par les habitants de la ville. Il était le mouton noir et personne ne voulait avoir affaire avec lui ou son père à cause de sa réputation de mauvais garçon. Cependant personne n’a jamais pris le temps d’essayer de le connaître vraiment et de voir le garçon brisé en lui, personne jusqu’à ce qu’il la rencontre.

À propos du livre

Paru en Mars dernier chez Hugo New Romance, Disgrace de Brittainy C. Cherry avait tout pour me plaire. Des personnages torturés, des sujets importants, et Brittainy C. Cherry, qui est selon moi une valeur sûre.

Grace subit depuis toujours “l’amour” antipathique de sa mère, qui sous couvert de bonnes actions n’a jamais su dire les bonnes choses à sa fille. Malgré tout, elle fait passer les autres avant elle et s’efforce de toujours être gentille et obéissante. Quand elle découvre que son mari la trompe après avoir traversés ensemble de dures épreuves, et qu’il la quitte, elle se retrouve complètement perdue. Elle réalise qu’elle s’est toujours définie au travers de son mari et n’a aucune idée de qui elle est.

À part quand il s’agit de coucher avec toutes les filles qu’il croise pour les jeter le lendemain. Malgré le harcèlement qu’il subissait à l’école, Jackson était un enfant qui s’en sortait plutôt bien. Jusqu’à ce que sa mère meure et laisse son père dans un état lamentable… Et lui avec. Ancien addict, il est devenu la risée de sa ville, et l’ennemi de la famille de Grace depuis qu’on son père s’est comporté de manière impardonnable à l’église.

Leur rencontre est imprévue et improbable, mais ensemble ils vont se reconstruire pour s’ouvrir à nouveau aux autres et à l’amour.

Mon avis

Jusqu’ici, j’ai aimé tous les romans que j’ai lu de l’auteure. Mais il fallait bien que je tombe un jour sur un qui me convainc moins que les autres. En voyant qu’il s’agissait d’un B. C. Cherry, j’ai foncé direct sur Disgrace sans vraiment me poser de question. Mais dès les premières pages, j’ai senti que j’allais moins accrocher.

Tout d’abord, avec Disgrace, j’ai mis énormément de temps à rentrer dans l’histoire. Je pense que cela vient des personnages. En effet, là où d’habitude je tombe rapidement amoureuse des personnages, je suis ici presque restée de marbre.

Au début, je trouvais Grace et Jackson assez agaçants. Elle étant l’archétype de la chouineuse qui ne peut se retenir de pleurer à la moindre phrase, et lui l’archétype du bad boy qui ne pense qu’au sexe. Il sortait un florilège de pensées et phrases déplacées et son comportement envers Grace était vraiment déplaisant. Il se conduit de manière hautaine et condescendante, à l’appeler “Princesse” alors qu’il la connaît à peine. J’apprécie quand le comportement des personnages est cohérente avec leur histoire, en particulier quand ils sont brisés. Mais là je trouvais que son comportement n’était justement pas du tout justifié. Ils finissent par évoluer mais du coup j’ai trouvé ça un peu dur de m’attacher à eux et donc à leur histoire.

Concernant les sujets abordés dans Disgrace, je les ai trouvé très intéressants : la manipulation affective de la mère qui est parfaitement dépeinte (big up à B. C. Cherry qui créé toujours des personnages hyper bien construits), les fausses couches de Grace, l’addiction, le deuil, etc. Malheureusement, là encore certains sujets m’ont laissé de marbre dans la manière de les aborder.

Ce que j’adore habituellement chez Brittainy C. Cherry, c’est d’être complètement emportée par l’histoire. D’avoir mon coeur brisé en mille morceaux pour qu’il soit réparé pièce par pièce. Et c’est exactement ce qui a manqué dans Disgrace selon moi.

En bref

Disgrace est un roman qui peut clairement plaire aux affictionados de l’auteure et du genre. Même si je ne m’y suis pas retrouvé, je pense que l’histoire peut être très touchante. La fin est belle et plutôt agréable à lire, et la romance de Grace et Jackson reste une belle romance. Mais ce n’est personnellement pas un roman qui restera dans mes préférés de l’auteure.

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Hantée : Fantomatique et dramatique – Éditions Jungle

Lorsque la jeune Mathilde perd sa soeur jumelle dans un accident, elle plonge dans une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com