Accueil / Entreprises / Drone , le nouveau diplome  » Télépilote de drone civil »

Drone , le nouveau diplome  » Télépilote de drone civil »

Si vous voulez piloter un drone civil, vous devez suivre une formation théorique minimum d’aviation afin d’obtenir le diplome de Télépilote de drone . En effet, dès le 1er juillet 2018, il sera mise en œuvre une nouvelle réglementation en la matière. Cette dernière a trait à la formation théorique des Télépilote de drone pour parfaite utilisation de l’espace aérien, le respect de la vie privée et des conditions d’emploi des aéronefs circulant sans personne à bord. L’exercice d’une Télépilote de drone nécessite désormais la présentation d’un certificat théorique de télépilote drone. Et, cela est obtenu après la réussite au nouvel examen théorique de drone.

Quelles sont les modalités du nouvel examen théorique drones ?

Le nouvel examen qui permet l’obtention du certificat d’aptitude comporte une épreuve écrite de 2 heures. Elle se présente sous la forme d’un questionnaire à choix multiples et traite du programme complet de la formation. Ainsi, le questionnaire porte entre autres sur :

La réglementation générale
La Réglementation spécifique aux aéronefs télépilotés ;
Les Connaissances générales des aéronefs télépilotés ;
L’instrumentation ;
La performance, la préparation et le suivi du vol ;
Les performances humaines ;
La météorologie ;
La navigation ;
La radionavigation ;
Les procédures opérationnelles ;
Le principe du vol ;
Les communications.

Au total, l’examen est constitué de 80 questions , tous indépendants les une des autres. Avant d’être déclaré reçu, il est impératif que le candidat réponde correctement à au moins 75 % des interrogations comme le précédent théorique ULM

L’article 2 du nouveau décret n°2018-67 du 2 février 2018 précise:

« Les télépilotes qui ne détiennent pas d’attestation d’aptitude aux fonctions de télépilotes à la date de l’entrée en vigueur de l’arrêté mentionné à l’article D. 136-4 du code de l’aviation civile dont la publication intervient au plus tard le 1er juillet 2018 sont autorisés à exercer jusqu’au 1er juillet 2019 les fonctions de télépilotes d’un aéronef civil circulant sans personne à bord à des fins autres que le loisir s’ils satisfont aux conditions définies au premier alinéa de l’article D. 136-2-2 du code de l’aviation civile ».

Pour les exploitants en activités

Selon Aerophoto-Drone :  » Ceux qui sont déjà déclarés à la DGAC comme télépilotes professionnels et inscrits sur le MAP d’un exploitant en activité devraient bénéficier d’une équivalence pour les formations, uniquement pour les scénarios de survols parmi les quatre (S1, S2, S3, S4) pour lesquels ils opèrent,  à condition d’obtenir de leur DSAC, une attestation d’aptitude aux fonctions de télépilote avant le 1er juillet 2019. Cette dernière constituera le « sésame administratif » indispensable pour pouvoir travailler légalement comme télépilote professionnel de drones (activités particulières) en France. Les modalités d’obtention de cette attestation devraient être précisées dans le prochain arrêté à paraître.

Sinon, à partir du 1er juillet 2018, s’ils veulent utiliser d’autres scénario, ils devront suivre des compléments de formation pratique correspondants aux nouvelles formations correspondantes. Par exemple, je suis déclaré aujourd’hui pour des scénarios S1 et S3. Si après le 1er juillet 2018, je veux me former pour pouvoir opérer en scénario S2, je devrais suivre un complément de formation pratique correspondant au scénario S2.  » Source http://aerophoto-drones.bzh/2018/02/06/nouvelles-formations-telepilotes-drones/

Toutes les infos à suivre sur : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/telepilotes-drone-civil

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

feed

Feed. – La FoodTech française nutritionnellement parfaite

1 Feed. = 1 repas complet, beaucoup mieux qu’un sandwich sans intérêt nutritionnel. En barre ...

Lire les articles précédents :
Le cerf-volant de Toshiro, un album émouvant

Le cerf-volant de Toshiro est un album des éditions Nathan, paru en mars 2018. Un ...

Thomas Bramerie et le jazz conscient de Side Stories

Le contrebassiste de jazz Thomas Bramerie sort un premier album solo intitulé Side Stories le ...

1er Festival du Chapeau au Château de Cheverny

  Associer le château de Cheverny à un festival du Chapeau semblait, de prime abord, ...

Fermer