Accueil / Culture / Littérature / BD / Fifi de Kinshasa, première femme auteur BD d’Afrique

Fifi de Kinshasa, première femme auteur BD d’Afrique

C’est une belle femme timide qui trône sur le stand Afrobul dAlix FUILU, encadrée d’Alix et de KanAd, gardiens attentifs de la première femme auteur(e) de BD d’Afrique. C’est du moins ce qu’affirme Alix, assurant qu’elle a commencé la BD à sa sortie de l’école d’art de Kinshasa. Puis elle a fondé une famille nombreuse et ce n’est qu’aujourd’hui qu’elle revient. Mais quel retour !

Fifi
La femme Africaine magnifiée par Fifi

Arrivée en 2002 à ROUBAIX et  ayant ses quartiers à BRUXELLES, FIFI MUKUNA publie « Kisi le collier » aux Editions Goshen, et nous embarque dans cet autre monde qu’est Matongo, le quartier africain d’Ixelles (quartier de BRUXELLES). Parmi les femmes volubiles et épanouies,  toutes les superstitions sont soumises à l’épreuve de la grande ville et du commerce international, qui, chacun le sait ici, dépend de la force des grigris. Le monde est un village, le marabout Congolais ne perd pas ses pouvoirs à distance, et un tour au salon de coiffure peut virer au drame. Fifi, le trait sûr, la couleur réconfortante, installe Kinshasa à Matongo. Ça dépote et ça défuncte tous azimuts. Bien sûr, la police joue un petit rôle dans la vie de la communauté…

Fifi Bd Angoulême 2014
Fifi, première auteur(e) BD d’Afrique est de retour au Festival d’Angoulême !
Kisi le collier
« Kisi le collier », BD de

 

KanAd auteur BD Togolais
KanAd, auteur BD Togolais sur le stand Afrobul Angoulême 2014

KanAd, lui, est un auteur du Togo, qui publie en collectif ( les « Chroniques de Lomé » ) et s’intéresse lui aussi aux faits de société. Ses albums présentés sur le salon :« Haïti mon amour », « Ziguidi et les animaux », »Le bon, la bourse et le corrompu »… Lui aussi a le trait sûr et du métier. Voyez par exemple son super-héros Dzitri .

Dzitri, super-héros Africain de KanAd
« Dzitri  » super héros de KanAd est accessible en BD numérique

Pas étonnant qu’Alix FUILU revienne chaque année nous présenter la BD africaine au Festival d’Angoulême : c’est une BD de pro, qui dépayse, qui faire rire ou pleurer, qui nous rapproche de l’universel en même temps. Un pied ici, un pied là-bas, la BD africaine danse  et nous entraîne.

Alix Fuilu et Fifi Angouleme 2014
Alix Fuilu auteur et éditeur Afrobul et sa protégée Fifi Angoulême 2014

Alix FUILU  : Etudes à l’école des Beaux Arts de Kinshasa. Diplôme en poche, il arrive, en 1988, à l’ERSEP de Tourcoing pour parfaire sa formation. Après un stage tourné vers la bande dessinée à Libramont, en Belgique, il intègre la fameuse école des Beaux Arts de Saint-Gilles (Bruxelles), spécialisée dans le 9e Art, où il a comme professeur Hachel, le dessinateur de Benjamin (Ed. Lombard).

Son site ICI

A propos Agence

A lire aussi

La nouvelle saison du théâtre Anthéa d’Antibes

Alors que le théâtre Anthéa d’Antibes vient de fêter son cinquième anniversaire, une nouvelle saison ...

Un commentaire

  1. Merci pour l’excellent article et les belles photos. Mais juste une question à propos de Matongo. N’est-ce pas plutôt Matongé?

Lire les articles précédents :
Orange annonce l’itinérance 4G en France et dans cinq autres pays européens

Dans le cadre de son engagement à fournir la meilleure expérience d’itinérance à ses clients, ...

Bd Angoulême : Palmarès des Prix Découvertes

A l’occasion de la soirée de remise des Prix Découvertes, dans le cadre du Festival ...

ADAM SMITH en scène à Mérignac

Revenir  à l’essentiel, aiguiser notre réflexion,  c’est ce que nous propose  la pièce de théâtre ...

Fermer