Franklin avec Michael Douglas a clôturé le festival CANNESERIES

On ne pouvait rêver plus belle clôture ! Même sous la pluie, les spectateurs étaient nombreux mercredi sur le tapis rose et dans le Grand Théâtre Lumière du Palais des Festivals pour découvrir le palmarès de la septième édition de Canneseries mais surtout pour voir Michael Douglas dans le rôle de Franklin. La nouvelle mini-série sera diffusée dès ce soir sur Apple Tv + mais le public de Canneseries a eu la chance de découvrir en avant-première les premiers épisodes.

L’année dernière, Michael Douglas était à Cannes pour recevoir une Palme d’Or d’Honneur. Juste récompense pour cet immense acteur qui a tourné dans des films qui ont marqué plusieurs générations : “Wall Street”, “Basic Instinct”, “A la poursuite du diamant vert”, “Traffic”, “Chute libre”, “The Game”, “La guerre des Rose” pour ne citer que ceux-là. Dans les années 70, le public l’a découvert à la télévision dans la série devenue culte “Les rues de San Francisco” aux côtés de Karl Malden. Dans “Franklin”, il interprète le “père fondateur de l’Amérique”, Benjamin Franklin, à un moment précis de l’histoire des Etats-Unis, lorsqu’en 1776, il se rend en France pour une mission secrète, où est en jeu le sort de l’indépendance américaine. “La série montre à quel point la démocratie est fragile. J’imagine que Franklin serait déçu de voir comment la démocratie américaine a tourné depuis qu’il est venu en France”, a déclaré l’acteur lors de la conférence de presse qui s’est tenu au Majestic, mercredi.

De nombreux comédiens français aux côtés de Michael Douglas

A Cannes, Michael Douglas était accompagné de plusieurs comédiennes et comédiens français au générique de la série : Ludivine Sagnier, Lily Dupont, Florence Darel, Thibault de Montalembert, Marc Duret, Assaad Bouab, Xavier Brossard. Si Michael Douglas n’a pas manqué de dire combien ce tournage avait été heureux, les autres comédiens ont vanté son professionnalisme. Ludivine Sagnier, a notamment insisté sur son “grand sens du collectif” qu’il leur a transmis. “Sa sagesse et sa bonhommie ont rejailli sur l’équipe et tout le monde en est sorti grandi.”, a-t-elle ajouté.

Plusieurs langues

Le tournage de “Franklin” a eu lieu au Château de Versailles, mais aussi à Paris ou à Saint-Malo. De quoi rassurer les comédiens français comme l’a rappelé Ludivine Sagnier : “la majorité des techniciens étaient Français. On éprouvait un sentiment de familiarité car on jouait à domicile.” Quant à Thibault de Montalembert, qui interprète Charles Gravier de Vergennes, il a révélé qu’il avait été ravi de jouer dans la Galerie des glaces du Château de Versailles.

Outre le fait que le tournage se déroulait en France, la production avait à coeur de respecter la langue de chacun des personnages. Comme l’a dit très justement Thibault de Montalembert, “c’est une histoire politique mais la langue est au coeur de l’histoire. C’est la fin d’un monde en France et la naissance d’un autre ailleurs. Le fait que chacun parle sa propre langue était très important.”

Ludivine Sagnier a dit à quel point ce tournage avait été un challenge. “C’était un plaisir de travailler en anglais. Je devais garder une certaine neutralité dans ma façon de parler.” Dans la série, elle prête ses traits à Madame Brillon, une artiste, compositrice, joueuse de clavecin émérite que l’actrice est fière d’avoir remis en lumière. “Comme elle ne signait pas ses oeuvres, beaucoup ont été perdues. Grâce à son amitié avec Franklin, elle a été exposée aux Etats-Unis.”

Une série en costumes

Michael Douglas, comme les autres comédiens de la série, a dû supporter plusieurs heures de maquillage pour interpréter son célèbre personnage. Assaad Bouab, qui incarne Beaumarchais, a insisté sur l’importance des costumes pour de tels rôles. “Les costumes nous transportent ailleurs”, a-t-il dit. La jeune actrice Lily Dupont a ajouté qu’elle ne se sentait pas la même avec son corset. Quant à Florence Darel, qui définit son personnage comme une “nouvelle riche extravagante”, elle devait porter “des perruques insensées” pendant près de quatre heures. Elle a pu se rendre compte combien les femmes étaient “emprisonnées par les corsets, les perruques et le maquillage”. Elle a eu un aperçu de la condition féminine à cette époque-là. D’ailleurs, elle a confié que porter plusieurs heures d’affilée plusieurs kilos sur la tête était fastidieux si bien qu’un jour elle s’est évanouie devant Michael Douglas !

“Franklin” avec Michael Douglas, Thibault de Montalembert, Florence Darel, Ludivine Sagnier, Noah Jupe, Assad Bouab… à partir de vendredi 12 avril sur Apple TV+.

A propos Laurence

A lire aussi

Les 10 Commandements, l’Envie d’Aimer – La tournée 2024

Les 10 Commandements, l’Envie d’Aimer en tournée à travers la France : une aventure divine ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com