does homework help improve grades keep calm and don't do your homework rice creative writing summer camp best dissertation writing company cambridge creative writing summer programs medical billing and coding homework help suny purchase essay requirements space primary homework help

Graziano ARICI au musée Réattu à Arles jusqu’au 3 octobre 2021

Graziano Arici au musée Réattu d’Arles

Brosser un portrait de cet “Arlésien du Monde” comme il aime à se baptiser, c’est comme prendre à rebours, son parcours de globe-trotter des villes ! Plus de 30 ans de photographie, pour l’artiste Graziano Arici au musée Réattu, c’est une vraie reconnaissance de son talent jusqu’au 3 octobre 2021.

Certes, l’homme de terrain de la “Street Photography” est avant tout aux postes d’observation des “Etats d’âmes” de nos sociétés...”Je ne suis pas là, uniquement pour observer, les gens dans la rue, je propose un regard qui peut être différent, de ce que chacun veut recevoir, dans en autre mes clichés en noir et blanc “ relate Graziano Arici, devant un parterre de journalistes venus à Arles.

L’artiste photographe a le maniement de la langue, avec ce charme Italien du verbe. À 72 ans, s’il prend encore acte, de revendiquer la prise de vue instantanée, de photographier la rue et sa pauvreté, comme dans le travail d’Evans Walker, il reste dans un concept où l’obsession d’une certaine réalité, l’emporte sur la compassion.

GRAZIANO ARICI :_”Now is the Winter of our Discontent”_  exposition du 12 juin – 3 octobre 2021. Né à Venise en 1949, Graziano Arici commence sa carrière de photographe à la fin des années 70.

Le public venu nombreux pour Graziano Arici à Arles

Il a collaboré avec les plus prestigieuses agences de presse européennes comme Grazia Neri à Milan, Sygma à Paris, AGEphotostock et Contacto en Espagne, Leemage à Paris, Eyewine à Londres et Focus en Allemagne. Il a été le photographe officiel du théâtre de la Fenice pendant près de vingt ans et a couvert également les biennales de Venise. En 2012, il s’installe définitivement à Arles, dont il est fait citoyen d’honneur en décembre 2018. Tout au long de sa carrière, en parallèle des commandes reçues, il a développé une production personnelle, qui est exposée pour la première fois au musée Réattu. Intitulée Now is the Winter of our Discontent, « Voici l’hiver de notre colère », (première phrase du monologue du Richard III de Shakespeare, Acte I, scène 1), l’exposition présente une sélection de plus de 400 images provenant de séries – Caarnival, Intérieurs, Angels, Als der Kind Kind war, The Winter of our Discontent, Lost Objects, The State of things, Le Grand Tour, The Heart of Darkness – réalisées entre 1979 et 2020, qui constituent une archive d’un monde (Albanie, Allemagne, Angleterre, Bosnie-Herzégovine, Espagne, Etats-Unis, France, Géorgie, Italie, Kazakhstan, Russie, Slovaquie, Suisse), un « état des choses».
6 €/4€ – Gratuit pour les arlésiens http://www.museereattu.arles.fr
Note du conservateur du musée : Graziano Arici est un photographe italien installé à Arles depuis 2012. Sa production personnelle est exposée, pour la première fois, au musée Réattu.

Un regard particulier du photographe, qui nous interpelle !

“Depuis 2012, je m’intéresse à ce que les photos aillent à l’essentiel. Comme dans la prise de vue, avec les polaroids, le sujet reste au coeur de la photo, notre vision de mon travail, n’est pas dissipé par un format rectangulaire” argumente le photographe qui puise ses sources, dans la définition technique de la photographie.

Daniel Rouvier, commissaire de l’exposition et directeur de l’institution muséographique “Réattu Arles”…

“Nous sommes fier de cette présentation au musée Réattu, le photographe nous a guidé dans le choix des clichés, cette exposition est visible tout l’été jusqu’en octobre” évoque le directeur du musée. Dans le cadre des Rencontres d’Arles, les amateurs de photographies en contre-plongée trouveront dans le travail de Graziano Arici, un acheminement vers l’humain, dans tout ce qu’il génère de bon comme de pathétique.

Eric Fontaine

A lire aussi

Le sceau du dragon Tome 1 et 2 – Éditions Les Aventuriers de l’Étrange

Le sceau du dragon nous expose un monde où les dragons pullulent. Les écuyers Skyars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com