simon fraser university creative writing creative writing quick write prompts is creative writing always fiction can you write an essay in 6 hours match profile writing service research paper about creative writing creative writing angry essay questions for ready player one

Héléna Noguerra a été “La Reine de la Piste” au théâtre Anthéa d’Antibes

Il y a quelques jours, le théâtre Anthéa d’Antibes a offert à tous ses abonnés une « représentation en direct » du spectacle « La Reine de la Piste » avec Héléna Noguerra.

Héléna Noguerra, une artiste aux multiples talents

Pour célébrer ses trente ans de carrière, Héléna Noguerra, à la fois comédienne, romancière et chanteuse,  a eu l’idée d’associer ses  passions, en « emmenant sa musique au théâtre ». Dans  « La Reine de la Piste », elle se dévoile et livre en même temps le portrait d’une femme  dans son rapport avec les hommes, parfois tendres, parfois assassins. L’intime touche à l’universel et c’est ce qui rend ce spectacle encore plus troublant. Accompagnée à la guitare par Philippe Eveno, Héléna Noguerra interprète quinze de ses titres mais aussi des chansons de Dalida et de Barbara (notamment des titres extraits de « Lily Passion »). Elle a laissé la mise en scène aux soins de Pierre Notte mais c’est elle qui a choisi l’ordre des chansons. La plupart sont extraites de son dernier album ,« Nue », dont elle a écrit les textes.

Pendant une heure et demie, Héléna Noguerra chante,  parle,  danse : elle est  une «  Reine de la Piste » élégante, impressionnante, émouvante.

Lorsqu’elle apparaît sur scène, toute de noir vêtue, Héléna Noguerra, est une femme vexée de ne pas avoir été conviée à une fête. Elle déambule au milieu des invités, cachés derrière leurs lunettes noires, et, de sa voix grave et suave, elle fait part de ses impressions : elle reconnaît sa mère, sa sœur, des hommes qu’elle a rencontrés, qu’elle a aimés et surtout Paul, l’homme du « bar Hemingway ». Durant tout le spectacle, elle parlera souvent de lui, de cet homme qui a fait son bonheur et son malheur. Peu à peu, le public comprend l’histoire de cette femme « libre », qui se nomme Héléna et qui ressemble à tant d’autres femmes. La comédienne-chanteuse a toujours été intéressée par la question du féminisme. Que veut dire être une femme libre ? Et surtout quel en est le coût ? Ces questions nourrissent le spectacle. Les chansons qu’Héléna Noguerra a choisies d’interpréter, légères au premier abord,  sont imprégnées d’une certaine forme de violence. A l’image de la vie d’une femme. Lorsque, dans les dernières minutes, elle revêt une tenue rouge de fête, Héléna devient « La Reine de la Piste », exposée aux regards, qui dit « Laissez-moi danser », en reprenant un titre de Dalida.

« La Reine de la Piste » devrait partir en tournée à partir du mois octobre. Les abonnés du théâtre Anthéa ont eu la chance de faire partie des premiers  à l’avoir vue.

A propos laurence ray

A lire aussi

header-we-only-find

We only find them when they’re dead – Tome 1 chez Hi comics

Malgré une dure concurrence en space opera, Hi Comics se met à la page avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com