creative writing on importance of education share price essay university of michigan creative writing major wedding speech writers sydney help me write a thesis sentence best research paper writing websites

Jeremiah Johnson – Chapitre 1

Le premier chapitre de Jeremiah Johnson est paru en août 2020, aux éditions Soleil, offrant à découvrir, une légende de l’Ouest. Une bande dessinée de Fred Duval, Jean-Pierre Pécau et Jack Jadson, un western saisissant et dépaysant.

jeremiah-johnson-chapitre1-soleilC’est un jour de mai 1847, que les indiens Crows ont pris la vie et le scalp de la femme enceinte de Jeremiah Johnson. Comme vengeance, les années qui suivirent, il tua et scalpa des indiens Crows, avant de manger leur foie cru. Jeremiah Johnson était devenu le tueur de Crows… Quelques années plus tôt, en automne 1843, le vapeur Thames accostait au débarcadère de Saint Joseph, sur le Missouri. Jeremiah débarquait sur la frontière et n’avait aucune idée des lois qui y régnaient. L’homme avançait confiant dans les rues. Bientôt, il mit à terre, un homme qui voulait tenter un mauvais coup ! Dans une boutique, Jeremiah arrive avec une liste, il repart avec de vieux fusils, des pièges et un poney indien. Il aimerait piéger des animaux dans le coin, pour cela, un indien, Pied-de-biche, l’accompagne dans les montagnes.

jeremiah-johnson-chapitre1-soleil-extraitL’arrivée de Jeremiah Johnson dans l’ouest résonne avec ces mythes de la conquête de l’Amérique, un homme prêt à tout, pour se faire de l’argent, trouver un terrain… Ainsi, il va rencontrer Old Joe Hatcher, qui va lui apprendre à vivre dans les montagnes. Les deux hommes vont devenir des partenaires de chasse, une amitié va naître. La sauvagerie est assez présente dans ce premier chapitre, avec ces terres hostiles, la chasse, les combats avec les indiens, la folie d’une femme… La bande dessinée offre aussi un récit captivant, avec cet homme qui commence à se faire un nom dans la communauté des trappeurs. Il fait aussi sa vie, avec l’aide de son ami, et bientôt auprès d’une femme. Le récit est sensible, bien mené et bien posé, offrant un western dépaysant. Le dessin est bien exécuté, assez expressif, avec un trait fin et fluide, permettant de découvrir quelques jolies planches.

Le premier chapitre de Jeremiah Johnson est à découvrir aux éditions Soleil, présentant un western dépaysant, impitoyable, un homme qui tente de faire sa vie en tant que trappeur, dans un lieu hostile, entre le froid, les bêtes, les indiens, le sang, la folie…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Football

Football – Mon documentaire animé aux Éditions Gallimard Jeunesse

Alors que l’Euro 2021 bat son plein, les Éditions Gallimard Jeunesse proposent un nouvel ouvrage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com