Accueil / Culture / Journal d’une fille débordée de Suzy K. Quinn

Journal d’une fille débordée de Suzy K. Quinn

Le tout nouveau label Lj des excellentes éditions J’ai Lu présentent une nouvelle comédie romantique enlevée et hilarante : Journal d’une fille débordée de Suzy K. Quinn, épisode 1 : L’année de l’intox.

journal d’une fille débordée

Le pitch :

Mon rêve : un bébé, une jolie maison, un jardin plein de jeux en bois, un petit carré potager. M’éclater à faire des gâteaux. Me marier en blanc… Ma vie en vrai : 10 kilos de plus qu’avant ma grossesse, une fois nue et après avoir fait pipi, une chambre (petite) chez mes parents, un ex-fiancé envolé avec ma meilleure amie ! Mais comme disait ma grand-mère : « Le but n’est pas de s’abriter des orages, mais d’apprendre à danser sous la pluie.» Un journal à la Bridget Jones comme on les adore ! L’héroïne nous plonge au jour le jour dans son petit univers à la fois revigorant et cabossé. De quoi sourire et rire, du 1er janvier au 31 décembre !

Mon avis de lectrice :

Avec leurs couvertures vitaminées, les comédies romantiques du label Lj sont reconnaissables au premier coup d’oeil, Journal d’une fille débordée de Suzy K. Quinn n’échappe pas à la règle pour notre plus grand plaisir. L’autodérision est une arme redoutable quand on sait la manier avec talent, avec ce roman Suzy K. Quinn en fait une belle démonstration.

Derrière chaque situation, chaque phrase, on sent qu’il y a une part de vécu ! Ce roman est tourbillonnant, bourré d’un humour corrosif digne des Monty Python. Plus l’auteure va loin dans ses exagérations et plus cela fonctionne. Je ne sais toujours pas si j’adore l’héroïne du roman ou si je la déteste ! C’est tout le brio de Suzy K. Quinn qui excelle dans l’art de dépeindre des personnages atypiques et caricaturaux à la fois.

Les situations cocasses se succèdent à une allure folle, donnant un rythme fort à ce Journal d’une fille débordée, version moderne et trash du Journal de Bridget Jones. J’ai dévoré le bouquin en l’espace d’un trajet Marseille-Paris !

Avec ce Journal d’une fille débordée, Suzy K. Quinn a rempli à cent pour cent le cahier des charges du genre de la comédie romantique, avec une touche d’humour british que vous allez adorer ! Belles lectures.

A propos alissash

A lire aussi

the-cure-rock-en-seine-2019-slider

The Cure ouvrira le Festival Rock en Seine 2019

The Cure – Le groupe mythique anglais créé par Robert Smith, fera l’ouverture du Festival ...

Lire les articles précédents :
Noroy - Thinking
Noroy, notre sélection électro de juin avec le titre Thinking

Noroy a sorti Thinking, premier single enchanteur de pop électro aux notes planantes que l'on ...

Trading
Petit guide pour se lancer dans le trading en ligne

Envie de se lancer dans le trading pour vous enrichir sans bouger de chez vous ...

cancer don cheveux
Don de cheveux pour aider financièrement les personnes atteintes du cancer

Fake Hair Don't Care est une association proposant de recueillir des dons de cheveux pour ...

Fermer