Accueil / Agenda / Karine Dubernet : « Souris pas ! », un millésime pétillant

Karine Dubernet : « Souris pas ! », un millésime pétillant

Un petit Dubernet, et la vie te sourie.  Dubernet qui ? Karine Dubernet, une saltimbanque qui bourlingue depuis 20 ans sur les planches. La petite a fait des études de clown, ça lui a pas trop réussi, enfin c’est ce qu’elle dit. Le théâtre, elle a ça dans le sang : de Molière (Le Médecin malgré lui) à Feydeau (Mais n’te promène donc pas toute nue !), en passant par Jean de la Fontaine (Bêtes de scène).

2011 est son millésime médiatique avec « Les Bonobos » de Laurent Baffie, avec qui elle écrit son premier one woman show « Karine Dubernet vous éclate. » Par la suite elle récidive avec « N’importe quoi. » Pour mieux revenir avec un mantra  scénique autobiographique « Souris pas. »

Un cépage fruité avec une robe légère. Proche d’un bordeaux au caractère généreux. En bouche c’est pétillant. Mais le retour peut surprendre, un sucré-salé avec une pointe d’amertume. Le Dubernet 2019 porte bien son nom, derrière le sourire, l’émotion est palpable.

Souris pas, bois ! 

Dans le paysage actuel des seul en scène, celui de Karine Dubernet fait du bien. Car c’est un one woman show pur jus. Elle ne cherche pas à réinventer la frontière spongieuse entre le one man et le stand up. Elle nous raconte tout simplement une histoire en interprétant plusieurs personnages. Un retour aux fondamentaux du seul en scène, qui met en valeur son écriture et talent de comédienne.

1,2,3, souris pas !

Karine Dubernet simule sa mort pour se raconter. Une autobiographie pince sans rire au rythme effréné, où se côtoie une galerie de proches réels et rêvés : une « Klaus » barbie ultra-féministe, la tenniswoman Martina Navrátilová en confidente « goudou », une mère fumeuse je m’en foutiste à l’amour vache … Derrière cette urgence vitale, se dessine le portrait d’une artiste combative et meurtrie. Par l’amour, les échecs, les désillusions, la vie d’artiste.

In vino veritas

Une thérapie à la fois ludique et sincère. Inventive dans sa mise en scène, et magnifiée par une interprétation à fleur de peau. Karine Dubernet marrie à merveille son expérience théâtrale classique, de boulevard, de clown, et de one man à l’humour potache qui claque. « Souris pas » est un assemblage d’influences riches. Une mise en bouche représentative d’un jeu multiple toujours juste.

Je ne suis pas une bouteille de vin ! Je suis une artiste !

Le Dubernet 2019 mérite d’être vu. Il se déguste en une petite heure, c’est assez enivrant pour en espérer une version magnum. Et pour tous ceux et celles qui se demandent depuis le début, pourquoi  je compare la prestation de Karine Dubernet a un bon bordeaux. La réponse est à découvrir sur scène. A consommer sans modération.

Karine Dubernet « Souris pas ! »
Les dimanches à 18h40 au Point Virgule

+ d’infos : ici

A propos Yohann.Marchand

Contact pro : yoh.marchand@gmail.com Twitter : @Mister_Yohann

A lire aussi

Noël avec Louis XIV au Château de Versailles

Le Parcours du Roi – Un évènement et une visite hors-norme à s’offrir pour les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
miss-pipelette-t2-abracablabla-bamboo
Miss Pipelette – Abracablabla !

Miss Pipelette revient avec un deuxième tome intitulé Abracablabla !, paru aux éditions Bamboo, en octobre ...

Les Frères Dammann : Le calendrier de l’Avent 2019

Les Frères Dammann reviennent avec un joli calendrier de l'Avent pour 2019. Charmée par son ...

Thanatos – Le film docu sur les E.M.I.

Thanatos L'ultime passage - Film documentaire de Pierre Barnérias sur les Expériences de Mort Imminente. Deux ...

Fermer