Kill 6 Billion Demons – Livre 1- Le phénomène des Éditions Akiléos 

Allison Wanda Ruth est sur le point de perdre sa virginité dans sa petite chambre en coloc ! Mais, en plein ébat, son petit ami se fait kidnapper par des espèces de créatures apparemment venues du pays des démons. Et, le plus monstrueux, lui fait un sacré cadeau empoisonné : la clé !!

Kill 6 Billion Demons est l’adaptation en comics du webcomic éponyme de Tom Parkinson-Morgan. Une histoire où le mélange de thématique : mystique, un brin philosophique se mêle à de la fantasy  !!

Un OLNI (objet de lecture non identifié!) disponible à partir du 27 Octobre 21 aux Éditions Akiléos !

Couv_Kill6Billion-1
Kill 6 Billion Demons – Livre 1 – Éditions Akiléos
  • Le décor :

« … Et Ysun dit : Qu’il n’y ait point de genèse car tout récit des origines est mensonger. Et je suis un menteur invétéré … »

Un baiser … Ce soir, c’est LE grand soir pour Allison. Elle est prête à perdre sa virginité, qu’elle s’apprête à offrir à Zaïd, son petit ami. Loin des premières fois romantiques et douces, la jeune fille est particulièrement mal à l’aise, ce qui complique, puissance dix, la tâche de Zaïd. Mais, celui-ci, malgré la gêne de sa compagne, est bien décidé à lui faire voir les étoiles !!! Il est là, entre ses jambes prêt à l’action, lorsqu’Allison émet un cri de désir … Non, il est sur elle, il ne voit pas ce qui vient juste d’apparaître dans son dos, et qui est la véritable origine du cri terrifié d’Allison !!!

Une créature gigantesque, rouge, portant une sorte d’insigne en guise de couronne . Zaïd a juste le temps de se retourner et de constater qu’il ne sont plus seuls.  Tandis qu’il montre dans sa grande main, un symbole brillant, la créature émet quelques sons, dont l’un est  compris par les deux tourtereaux : « Roi ».  

Des éclairs sortent du mur de la chambre. d’autres créatures s’introduisent, décapitent la première sous les yeux terrifiés des deux étudiants, et disparaissent avec Zaïn.

Dans un dernier sursaut, le corps sans tête applique le symbole brillant qu’il tient encore, sur le front d’Allison, dont le crâne semble traversé par une flêche … Elle est comme « transcendée », transposée dans un autre univers … Et ce n’est que le début des réjouissances !!!!

kill_6_billions_demons_planche
Kill 6 Billion Demons – Livre 1 – Éditions Akiléos
  • Le point sur le comics :

OMG !!! Mais quel voyage surprenant grâce aux éditions Akiléos ! Le récit de Tom Parkinson-Morgan sort vraiment des sentiers battus grâce au mélange de style qu’il nous propose. Il scinde ce premier livre de Kill 6 Billion Demons en chapitres, séparés par des « psaumes ». Entre mythes religieux hindouistes, représentés par les visages illustrés que l’on découvre, et le nom de divinité comme Yisun, probablement emprunté aux légendes Nord-Amérindiennes, on rentre dans un scénario mystique et fantastique. 

Les « psaumes » nous raconte des parties de l’histoire de cette divinité, Yisun, et de quelques anecdotes, pour nous laisser réfléchir à la suite du récit dessiné. (Et nous font clairement penser au 36 leçons de Vivec pour les gamers qui connaissent)

Le récit prend une tournure cinglante et amusante avec cette protagoniste principale, jeune adulte moderne, confrontée à un monde de démons et de divinités dont elle ne comprend pas grand chose ! Pourtant, elle est la clé de ce marasme innommable !

Les graphismes sont puissants et bourrés de détails donnant un rythme frénétique au récit de l’aventure de cette Allison, protagoniste un peu paumée qui parvient à se définir au fil de la lecture, au milieu du chaos et de la guerre « divine » sous jacente !!! L’auteur mélange également plusieurs style graphiques de jeux vidéos/manga/comics.

kill_6_billion_demons_extrait
Kill 6 Billion Demons – Livre 1 – Éditions Akiléos
  • La conclusion :

Un dépaysement complet ! J’aime quand les lectures surprennent, et j’ai été amplement délectée ! Ce premier tome de Kill 6 Billion Demons m’a demandé trois lectures consécutives : la première pour m’en prendre plein les yeux, comme une grosse claque scénaristique et visuelle. La seconde, pour m’approprier la lecture des psaumes séparant les chapitres. La troisième, pour associer le tout et me plonger pleinement dans ce scénario riche d’influences. Autant vous dire que cet album est un vrai phénomène réflexif et jouissif aux Éditions Akiléos !!! Coup de coeur transcendant pour ma part !!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Hommage à Yves Montand à la Cinémathèque de Nice : rencontre avec Carole Amiel

La cinémathèque de Nice vient de rendre hommage à Yves Montand, qui aurait fêté ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com