La Chute : un “Malconfort” à vivre

Entre le couvre-feu et le nouvel attentat terroriste à Conflans-Sainte-Honorine, l’idée de s’aérer l’esprit devant “La Chute” peut paraître saugrenue. Un texte crépusculaire qui interroge nos démons refoulés, c’est loin d’être l’antidote à la morosité actuelle. 

Mais c’est sans compter sur Stanislas de la Tousche, qui sublime ce monologue d’Albert Camus. Ainsi que la mise en scène de Geraud Benech, riche en portraits poétiques. On en ressort sonné, certes. Intellectuellement épuisé, et le moral dans les chaussettes. Mais en 1h10, Geraud Benech est parvenu à condenser un texte dépressif en une plaidoirie humaniste.

Jean-Baptiste Clamence se présente comme un « juge-pénitent » et se livre à un inconnu dans un lugubre bar d’Amsterdam. Un beau parleur qui se vante d’avoir eu une vie sans scrupule, jusqu’à ce bruit qui le hante encore. Cette silhouette féminine croisée sur un pont à qui il n’a pu porter secours.

La Chute

Une Chute par procuration

Stanislas de la Tousche incarne les confessions de Clamence tout en naturel.  À l’image de la mise en scène de Geraud Benech qui privilégie la sobriété avec de subtiles artifices. L’introspection qui en découle chez le spectateur se conjugue parfaitement avec la force littéraire de ce monologue.

Ce sinistre jeu des vérités avouées par procuration parvient à nous donner foi en un lendemain meilleur. Dans un “Malconfort” certain, qui nous accompagne alors sur le chemin du retour.  À défaut de pouvoir se prendre un verre dans un bar, et se laisser tenter à des confidences avec un inconnu…

 

La Chute
jusqu’au 3 janvier 2021 au Théâtre de la Contrescarpe

A lire aussi

Un putain de salopard – Tome 2 – Éditions Rue de Sèvres – BD

Lorsque la mère de Max est morte, le jeune homme était loin de se douter …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
l-arbre-le-chat-le-grand-père-roman-nathan
L’arbre, le chat, le grand-père

L’arbre, le chat, le grand-père est le nouveau roman de Pauline Alphen, paru aux éditions …

Mieruko-chan : Slice of horror – Ototo Manga

Premier tome d’un seinen thriller/comédie aux Éditions Ototo. « Mieruko-chan : Slice of Horror », nous raconte …

shaolin-t1-enfant-du-destin-soleil
Shaolin – L’enfant du destin

L’enfant du destin est le premier tome de la nouvelle trilogie des éditions Soleil, Shaolin, …

Close