Accueil / Santé / Psycho / La méditation, la biologie et les neurosciences…

La méditation, la biologie et les neurosciences…

La méditation et ses bienfaitsLongtemps considérée comme une pratique spirituelle, la méditation fait l’objet d’un grand nombre d’études scientifiques pour mesurer son impact sur la biologie humaine. Et les résultats sont prodigieux…

L’origine du rapprochement…

Cet étrange mélange des genres fut rendu possible en 1983, grâce au Neuroscientifique français, Francisco Valera – qui fut, entre autres, professeur à Harvard et directeur du CNRS – qui après une rencontre avec le dalaï-lama créa un forum au sein duquel des méditants pouvaient échanger leurs idées avec des scientifiques de renom. Cette passerelle permit le début de l’étude de ce qu’ils appelaient alors « les sciences contemplatives ».

En même temps, le biologiste américain Jon Kabat-Zinn, diplômé du MIT, proposa de soulager les symptômes du stress grâce à la méditation…

Depuis lors, de nombreuses études ont été menées sur l’impact de la pratique méditative sur la biologie humaine.

Une simple méthode de relaxation ou un effet réellement curatif ?

Les apports ont certainement dépassé les espérances des pionniers en la matière, car les différentes études prouvent les bienfaits dans bien des domaines…

Sur la santé, d’abord, la pratique méditative agirait activement sur toutes sortes de pathologies, physiques et psychologiques.

L’étude, menée par le Dr Vernon Barnes, physiologiqte à la Georgie University, publiée en 2012 dans la revue Evidence-Based Complementary and Alternative Medecine, tendait à mesurer l’impact de la méditation sur des sujets adolescents atteints d’hypertension.

Elle a démontré une diminution significative du ventricule gauche des participants ayant appris à méditer plus importante que celle du groupe témoin à qui l’on a enseigné les bonnes pratiques préconisées dans une telle pathologie.

Les chercheurs ont également constaté que les enfants ayant pratiqué 15 minutes par jour de méditation (durant 4 mois) ont vu leurs résultats scolaires s’améliorer.

Le Dr Kabbat-Zinn propose depuis des années maintenant des programmes de méditations, les MBSR, soutenus par les autorités sanitaires aux Etats Unis et utilisés dans plus de 200 hôpitaux dans le monde, visant à renforcer l’immunité, à renforcer son corps pour être moins sensible à la maladie et également pour profiter pleinement des effets curatifs de la méthode. En effet, il travaille depuis des années à présenter les différentes études comme les cas cliniques qui permettent d’apprécier des résultats étonnants.

Le MBSR, permettrait également de diminuer de près de la moitié les risques de rechutes des patients ayant déjà connu deux épisodes dépressifs, proposant de ce fait, les mêmes résultats que ceux obtenus grâce aux antidépresseurs, sans aucun effet indésirable et sans danger d’accoutumance.

La méditation et les capacités cérébrales…

Les différents tests mis en place tendent à prouver que les méditants confirmés jouissent de qualités cérébrales impressionnantes, d’une attention accrue, d’une concentration au-delà de la moyenne leur permettant non seulement d’être plus détendus et plus heureux, mais également d’apprendre plus rapidement et de communiquer plus facilement.

La psychologue clinicienne Jeanne Siaud-Facchin proposa même au ministre de l’éducation nationale d’intégrer la pratique de la méditation dans le programme scolaire de nos enfants. Spécialisée dans les difficultés vécues par ce qu’elle nomme « les élèves en souffrance », elle a longtemps étudié les bienfaits de la méditation sur la relation à l’école, sur le stress des enfants ainsi que sur les capacités d’apprentissage.

La méditation permettrait donc de réduire les risques cardiovasculaires, augmenterait  l’immunité, diminuerait le stress et l’anxiété, permettrait de lutter contre les maladies auto-immunes et accroîtrait de façon spectaculaire la faculté des patients à se remettre d’une maladie importante.

Elle permettrait également de renforcer nos capacités cérébrales et de nous rendre plus performants et bien sur, plus heureux… A méditer…

 

Marie May

A propos Agence

A lire aussi

PMA , Procreation

Le débat bioéthique de la PMA en France actuellement

La PMA (Procréation médicalement assistée ou encore assistance médicale à la procréation – AMP – ...

Lire les articles précédents :
Comment choisir un bon psy?

Choisir un bon Psy, ce qu'il faut savoir... Nombreux sont celles et ceux qui souhaiteraient ...

Les politiques :  » TOUS POURRIS !!! »

 Les français sont déçus, c'est le moins que l'on puisse dire... Alors que François HOLLANDE  ...

Florent Mothe, Rock in Chair après le rôle de Salieri dans Mozart l’opéra rock

Né le 13 mai 1981 à Argenteuil dans le Val-d'Oise, Florent Mothe, plus connu dans le ...

Fermer