La messagère de l’ombre de Mandy Robotham aux Ed. City

Les excellentes éditions City présentent un magnifique roman historique se situant pendant la résistance : La messagère de l’ombre de Mandy Robotham.

La messagère de l’ombre

L’argument du roman :

En 1943, le monde est ravagé par la guerre. À Venise, la jeune Stella brûle de prendre part à la lutte contre les nazis et elle est recrutée par la Résistance italienne et jetée dans la gueule du loup. Durant la journée, la jeune femme travaille comme traductrice pour des officiers allemands et intercepte des informations stratégiques. La nuit, elle risque également sa vie en faisant passer des messages pour la résistance et en rédigeant un journal clandestin. C’est à la Kommandantur qu’elle tombe amoureuse d’un homme qui collabore avec les Allemands. Mais dans l’enfer de la guerre, comment croire en un quelconque avenir ensemble ? Au fur et à mesure que l’étau se resserre autour de Stella, elle découvre la part d’ombre que dissimule l’homme qu’elle aime. Leur histoire, déchirante, va faire basculer le destin de Stella dans le plus terrible des combats…

Quelques mots sur l’auteure :

Mandy Robotham est romancière. Son premier livre, L’Infirmière d’Hitler (City, 2019) est devenu un best-seller dans le monde entier. Avec La messagère de l’ombre, elle signe un nouveau roman puissant qui interroge sur l’humanité qui reste en chacun de nous quand l’horreur du monde semble tout submerger.

Mon avis de lectrice :

Je vais vous avouer un secret : je choisis presque toujours les livres que veux lire d’après leur couverture ! Dans cette optique, le nouveau roman de Mandy Robotham : La messagère de l’ombre m’a tout de suite attirée avec sa couverture fourmillant de détails. J’ai adoré me plonger dans cette atmosphère faite de flash-back entre notre époque et celle de la seconde guerre mondiale.

Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, c’est le point de vue de la narratrice qui raconte avec brio tout un pan de la guerre avec son lot de situations kafkaïennes, son lot de héro(ine)s et de qualités humaines. De plus, l’action se passe en Italie, ce qui accroit l’intérêt de ce roman car je me suis rendue compte que j’avais lu beaucoup d’écrits sur la guerre et la résistance en France, mais jamais dans les autres pays.

La messagère de l’ombre de Mandy Robotham paru chez City Editions mêle le romanesque à l’historique, avec un style fluide et épique qui rend la lecture vraiment agréable. L’auteure nous fait vibrer en nous faisant passer par de nombreuses émotions tout au long de son récit. De plus, on ressent son attachement à la merveilleuse ville de Venise qu’elle décrit de manière magistrale.

La messagère de l’ombre de Mandy Robotham est un roman parfait pour les férus d’Histoire et les amoureux des histoires romantiques. Pensez à offrir des livres pour Noël ! Belles lectures

A propos alissash

A lire aussi

notre-dame-de-paris-la-nuit-du-feu-glenat

Notre-Dame de Paris – La nuit du feu

La nuit du feu est une bande dessinée, parue aux éditions Glénat, en novembre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Le jardin des papillons de Dot Hutchinson aux Ed. City

Les excellentes City Editions présentent un thriller implacable et haletant : Le jardin des papillons …

kit-magnet-fusee-argentee-janod-50ans
Janod – Des instants de bonheur à offrir aux enfants

Pour ce Noël 2020, ainsi qu’à l’occasion des cinquante ans de la marque, Janod présente …

cleopatre-vue-par-une-ado-poulpe-fictions
Cléopâtre vue par une ado

La collection 100% Bio, des éditions Poulpe Fictions se complète avec un nouveau roman, Cléopâtre …

Close