thesis statement research paper help creative writing branches homework help ww2 mt sac creative writing course r programming homework help engineering coursework writing service creative writing entry level jobs

La psychanalyse existentielle de Claude Lorin

Claude Lorin vient de publier en octobre Cap sur Mars ! dont le sous-titre est « Psychanalyse existentielle et conquête spatiale ». Ayant été entre 2017 et 2021 une des étudiantes de Claude Lorin qui donnait des cours d’initiation à la psychanalyse existentielle, je propose de résumer quelques caractéristiques de cette forme de psychanalyse.

cap sur Mars

Claude Lorin est le représentant en France de la psychanalyse existentielle. Il explique dans son livre comment il a développé et appliqué cette forme originale de psychanalyse via diverses approches et méthodes, adaptées tant aux enfants en dispensaire qu’aux patients adultes.

Bien qu’initialement formé à la psychanalyse freudienne de façon classique, c’est la lecture critique du chapitre « La psychanalyse existentielle » dans L’être et le néant de Jean-Paul Sartre qui semble avoir été déterminante dans le choix de développer, dans le champ de la clinique psychiatrique, les intuitions du philosophe existentialiste. La notion floue de « stress » est remplacée chez lui par le concept de souci1 cher à Heidegger.

Claude Lorin a lu les travaux de Hegel, Kierkegaard, Husserl, Nietzsche et après un doctorat de philosophie (1979) il écrit un essai intitulé sur saint Augustin dans lequel il reprend le concept d’inquiétude (inquietum) que Heidegger nomme « Die Sorge ». L’influence sur sa pensée des œuvres de Ludwig Binswanger, Viktor Fränkel, sa rencontre avec Ronald Laing ainsi que sa formation en Gestalt-thérapie et AT auprès des principaux membres du courant humaniste américain sont à la base de sa relecture des œuvres de Sartre. Formé aux techniques de ces nouveaux courants de psychothérapie il s’en détache et élabore dans ses consultations d’abord le psychodrame existentiel puis la psychanalyse existentielle que Sartre ne pouvait concrétiser puisqu’il était écrivain et non psychologue des hôpitaux.

Les concepts de Claude Lorin et ses procédés thérapeutiques représentent une synthèse originale et personnelle des points de vue théoriques et pratiques de quelques-uns des prédécesseurs du courant humaniste sous une forme qui lui est propre, fondée sur la « technique active » issue des travaux de Sándor Ferenczi et une philosophie qui prend en compte les aspects humains de la folie (de l’autisme aux psychoses) et qu’il traduit en méthodes et techniques qu’il veut efficaces.

Il déclare avoir eu lentement la conviction que ce qui importe et qui doit être privilégié en psychanalyse, c’est le futur d’un sujet et non son seul passé comme le préconisent les

1 Heidegger, Die Sorge : le souci dans Sein und Zeit

freudiens. Ce qui était au départ une démarche théorique abstraite s’avère chez lui un cheminement relevant d’une autre logique que celle proposée par Freud et Lacan. Il découvre que chez les patients ce n’est pas tant l’enfance qui œuvre au sein de la psyché que la projection de soi dans un futur à construire et que les influences de l’avenir sont souvent plus déterminantes que le seul complexe d’Œdipe dont les psychanalystes classiques affublent tous les enfants du monde.

Dans ses cours Lorin expliquait qu’il recevait des enfants de 4 à 13 ans au dispensaire de Grigny (Essonne) et qu’ils lui faisaient part de leurs désirs, de leurs craintes, de leurs espoirs : « Quand je serai grand je voudrais être institutrice ou chanteuse, me marier, avoir deux enfants ne pas divorcer etc… »). Lorin expliquait : « Bien sûr, les querelles de couples, les divorces, les embrouilles familiales, les drames, les tragédies existent, le chômage, l’insécurité les affectent mais ce qui compte le plus pour eux, c’est de savoir comment ils vont s’en sortir et ce qu’ils vont faire de leur vie ». En outre, Claude Lorin soulignait que les personnages d’identification ne sont pas nécessairement le père, mais des personnages aussi différents que James Bond ou Julien Sorel notamment chez les adolescents.

Plus récemment, il s’est donc intéressé aux astronautes. Le choix d’un tel futur professionnel suscite la curiosité chez tout le monde, mais Lorin y voit un intérêt en relation directe avec la psychanalyse existentielle. Il témoigne dans son livre de ses rencontres aux États-Unis, en France, en Russie avec des astronautes à qui il a posé maintes questions sur leurs choix existentiels hors du commun, leurs ressentis, leur témoignage, leur parcours : après Devenez astronaute ! (2017) il précise cela dans Psychanalyse existentielle et conquête spatiale.

Dans Cap sur Mars ! Lorin présente la « causalité finale » comme objectif de la carrière d’un astronaute. Il interroge : qu’est-ce qui, dans le passé, justifierait un destin d’astronaute sinon le rêve personnel de « devenir comme » n’ayant aucune racine dans le passé familial ? C’est le but à atteindre qui mobilise l’énergie, l’action tenace, le dépassement de soi et peut mener à des exploits inégalés.

Claude Lorin a initié une série de méthodes et de techniques qui se sont avérées efficaces chez les adultes. A lire ses ouvrages, on comprend qu’il privilégie l’explicitation aux interprétations venant du praticien. Cela signifie que le patient est mis en situation d’avoir à découvrir lui-même l’origine de ses troubles, sollicité par des questions du psychanalyste. Plusieurs méthodes sont explicitées dans le livre qui vient de paraitre qui se rapporte toutefois à l’avenir du spatial.

L’originalité du psychodrame existentiel en France lui a valu la médaille d’or du Ministère de l’Intérieur (2012). Mais c’est la reconnaissance de la psychanalyse existentielle, qui a conduit

l’État à élever Claude Lorin au grade de Chevalier de l’Ordre National du mérite (2018) puis au grade de chevalier des Arts et des Lettres (2021).

Mélissa CHYLKA

1BIBLIOGRAPHIE :

Lorin, C. (2010). Guérir par le théâtre thérapeutique : le psychodrame existentiel. Paris, L’Harmattan. Lorin, C. (2012). Traitements insolites de par le monde : l’ethnoclinique existentielle. Paris, L’Harmattan. Lorin, C. (2016). Antisuicide : Essai de psychanalyse existentielle. Paris, L’Harmattan.

Lorin, C. (2021). Cap sur Mars! Psychanalyse existentielle et conquête spatiale. Paris, L’Harmattan.

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

La Princesse et la Fangirl - Ashley Poston

La Princesse et la Fangirl, d’Ashley Poston

Il y a quelques temps, je vous avais présenté le roman “Cendrillon 2.0” d’Ashley Poston, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com