Le dernier livre – Editions Glénat

Le dernier livre est une curieuse bande dessinée de François Dur plaire et Brice Bongono, parue aux éditions Glénat, fin novembre 2021. Un récit complet, qui présente un thriller d’anticipation, qui s’apparente surtout à un éloge de la lecture, à l’histoire du livre, depuis les premiers temps.

le-dernier-livre-glenatParis, 2040, des drones survole la ville, qui semble paisible. Dans une chambre, deux amants se retrouvent, ils discutent tranquillement allongés sur un lit. La femme est en train de lire des phrases d’un livre qu’elle tient dans ses mains. L’homme demande de quoi parle le livre. Au-dehors des forces armées arrivent vers l’immeuble et montent l’escalier. La jeune femme explique que le livre parle de lui, d’eux et de l’amour. Il présente la vie comme un grand chant de joie. C’est alors que la porte est enfoncée, d’un grand coup de pied et que les forces armées pénètrent dans leur chambre. La femme et l’homme sont frappés, mis à terre. Ils sont venus récupérer, brutalement, le livre. L’un des agents affirme que l’auteur est un putain de poète dégénéré.

le-dernier-livre-glenat-extraitC’est une ère nouvelle qui est à découvrir, un monde où les géants de l’industrie numérique ont digitalisé le savoir, la production du papier est interdite, les livres détruits. Les informations parviennent uniquement sur les écrans, les écoles n’existent plus, les enfants sont éduqués par des androïdes programmés conformément aux principes de cette nouvelle société. Mais dans ce monde, où les gens n’ont plus de vie sociale, ni d’idées, d’imagination, de liberté, des enfants sont enlevés. C’est le cas d’Héliade, la fille de Jean, qui disparaît un jour. Mais bientôt, il va comprendre que sa fille est aidée par un groupe de résistants. Ils offrent aux enfants la possibilité de lire des livres et de créer leur propre pensée, réflexion, imagination. La bande dessinée est curieuse, le récit d’anticipation assez réaliste et surprenant, cependant, pendant un bon nombre de pages, le thriller est plus un éloge de la lecture et une histoire du livre. L’ouvrage est pourtant pertinent, intéressant, permettant de s’interroger sur l’histoire autour des livres, les livres brûlés durant plusieurs époques et le rôle de la littérature pour l’humanité. Le dessin est moderne, avec un trait énergique, structuré et un découpage efficace.

Le dernier livre est un récit complet d’anticipation, des éditions Glénat, qui présente un thriller d’anticipation curieux et réaliste. Un ouvrage surprenant, qui présente une société menée par les machines, les programmes et leurs créateurs, où l’humanité semble se perdre de génération en génération.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Petites ballades cruelles – Mi art book, mi-nouvelles aux Éditions Shockdom

Commencez par vous poser dans un endroit près de la nature, et écoutez de vieilles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com