Le serpent et le coyote – Ed. Le Lombard

Le serpent et le coyote est un roman graphique, des éditions Le Lombard, paru en septembre 2022. Une bande dessinée de Philippe Xavier et Matz, qui présente un polar bien maîtrisé, présentant un vieux mafieux, qui tentent de s’en sortir et voit le passé le rattraper.

le-serpent-et-le-coyote-le-lombard1970, un homme, d’un certain âge, puisqu’il a des cheveux blancs, file sur la route, au milieu du désert de l’Arizona. Le camping-car file, ne semble jamais s’arrêter… C’est dans l’Utah que l’homme s’arrête, pour sortir une table, une chaise, une bière et un fusil. Alors qu’il se désaltère tranquillement, un bruit vient interpeller. Il se méfie, pose sa canette, prend son arme. Il s’avance prudemment, pour découvrir un jeune animal en difficulté. Joe vient à son aide, même si cela n’est pas vraiment son vrai prénom… Il prend l’animal, qu’il prend pour un chien, dans ses bras, pour le ramener vers le camping-car. Là, il veut lui soigner sa patte et tenter de lui trouver un prénom. Il sent que quelque chose les relie, ils n’ont pas de famille, pas d’amis, un peu seul dans le vaste monde. Il invite le jeune animal à casser une graine, car ils ont faim, tous les deux.

le-serpent-et-le-coyote-le-lombard-extraitLe récit est très découpé, présentant surtout Joe, un vieil homme qui fait partie d’un nouveau programme de protection des témoins, aux Etats-Unis. Un ancien mafieux, témoin protégé, qui peut en faire tomber un autre plus gros. Alors quand le premier témoin est assassiné, le FBI n’a pas d’autres solutions de le retrouver vivant. Mais les ennemis de ce Joe, anciens amis, veulent aussi mettre la main dessus. Ainsi, la bande dessinée présente un polar plutôt bien découpé, avec différents protagonistes, différentes scènes, le tout amenant, petit à petit, au final. Le final qui sera tout de même long à venir, car l’ouvrage est dense, avec plus de 140 pages. C’est riche, captivant, haletant, avec de l’action, du suspense, des coups de feu, proposant aussi de découvrir les débuts du programme de protection des témoins. Le dessin est assez plaisant, structuré, jouant avec les ombres, et proposant de superbes paysages.

Le serpent et le coyote est un one shot, un polar posé et dynamique, des éditions Le Lombard. Un album présentant un homme mûr, étrange, dangereux, mafieux, tueur, qui déploie pourtant un discours bien humaniste, captivant, intéressant, où contrastent la solitude et les rencontres.

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le violoncelliste Bruno Philippe en showcase à la Fnac de Nice samedi 9 mars

Samedi 9 mars à 15h, le violoncelliste Bruno Philippe sera en showcase à la Fnac …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com