Les affamés T1 : De l’autre côté de la pièce! – Éditions Akata

Et si, pour une fois, on essayait de voir les choses de l’autre coin de la pièce ??? C’est ce qu’il se passe dans ce premier tome des affamés ! Le monde n’est plus ce qu’il était, et la race humaine est au bord de l’extinction, suite à la transformation de la population en zombie. Mais, dans ce marasme ambiant, Wataru est comme coincé entre deux mondes : il n’a, comme qui dirait, pas fini totalement sa transformation en zombie, et continue à réfléchir comme un humain !!!  Aussi, il nous dévoile, pas à pas, sa vie, son ressenti et ses futurs plans d’avenir dans ce monde en perdition !!! 
Le​s​ affamés, un seinen drôle et sarcastique sur la faim dans le monde, vu par un zombie ! 
Disponible le 24 Février 22 aux Éditions Akata.
+14, public averti
les-affames-1_cover.jpg
KUFUKU NA BOKURA © 2019 Kunitaro TOMOYASU / SHOGAKUKAN

 

  • Le décor :

Une ville silencieuse au Japon …

Les quelques grognements que l’on entend, laisse deviner que les corps qui se balancent en avançant sont des corps qui ont perdu la vie depuis bien longtemps. Des zombies, affamés, amaigris, à la recherche de nourriture. Malheureusement, il y a bien longtemps qu’aucun d’eux n’a senti un humain dans les parages. Soudain, on aperçoit une silhouette , avançant d’un pas décidé, semblant avoir un but ??? Serait-ce un humain, ayant perdu la raison, et se baladant à découvert au milieu des mangeurs de chair ?? Non, c’est Wataru, un jeune homme à l’allure étrange. Et pour cause. Il semblerait qu’il est raté sa zombification ! Contrairement aux autres, il continue à parler, réfléchir, et même avoir des sentiments comme les humains. 

Une malédiction lorsqu’ on se retrouve seul de la sorte au milieu des autres qui sont​, eux,​ bien définis ! Aussi, pour pallier à son ennui, à la déchéance, et au manque de nourriture dont il a quand même besoin, Wataru a un plan !!!

Caché et bien enfermé dans sa planque secrète, il a déjà « sympathisé » avec un humain mâle, qu’il traite avec beaucoup de soins : il va lui faire quelques courses pour l’alimenter régulièrement, et le maintenir en bon état psychologique …. Car, derrière cette sympathie hypocrite, Wataru compte bien, un jour, trouver un humain femelle, et débuter son futur projet d’avenir : se construire un garde-manger inépuisable , avec un cheptel d’hommes et de femmes qui se reproduiront !!!

Enfin, une raison de vivre sa mort paisiblement !

  • Le point sur le manga :

Mais que c’est drôle, dramatique et sarcastique à souhait ! Kunitaro Tomoyasu bouscule le genre zombie, avec la surprenante vision de la vie après la mort de son protagoniste principal !! Il transcende ainsi tous les poncifs du genre « zombie » demeuré et survival !!! Le lecteur se retrouve totalement empathique vis-à-vis du personnage qui, pourtant, à un plan diabolique et particulièrement horrible à exécuter !! On suit les détails de l’histoire de ce qu’était ce « looser », avant sa transformation, grâce à des flashbacks savamment placés. Puis, ce retournement de situation, où, après avoir raté sa zombification, il peut devenir le maître du monde !!! Seul petit couac : la petite surprise affective qui l’attend au tournant ! 

Le mangaka de ce titre, Les affamés aux Éditions Akata, parvient totalement à nous convaincre de ce plan machiavélique en dressant un portrait assez sarcastique et caricatural de l’humanité !! Les graphismes sont assez poussés, afin de donner un maximum de crédibilité à toute l’histoire.

affamés_extrait.jpg
KUFUKU NA BOKURA © 2019 Kunitaro TOMOYASU / SHOGAKUKAN
  • La conclusion :

Une surprise totale qui renverse les codes du genre ! Au départ, on se dit : « Mais bordel, c’est horrible ce truc » , mais les différents retournements de situations sont si drôles et désespérés, entre ce qu’on croit et ce qu’il se passe, que la lecture devient particulièrement drôle et jouissive !! 

Un premier tome des affamés aux Éditions Akata, surprenant donc, qui laisse la place à toutes les éventualités pour la suite, qui sera, on l’espère, aussi décalée, dramatique et amusante !!! 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Des coups de fil de l’au-delà ? Un livre enquête sur ce phénomène

Dans l’ombre des communications quotidiennes, une réalité troublante se dessine, défiant notre compréhension de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com