“Les promises”, le nouveau roman de Jean-Christophe Grangé

Voici le seizième roman de Jean-Christophe Grangé, et une fois de plus c’est l’éditeur Albin Michel qui accompagne le maitre du thriller à la française, traduit dans une trentaine de langues …

… Le 8 septembre 2021 est sorti son dernier livre “Les promises” et comme à chaque fois un délicieux frisson m’envahit, il est vrai qu’après Miserere, Le serment des limbes, Le concile de pierre, La ligne noire ou Les rivières pourpres … la promesse de ce thriller historique qui, à l’inverse de tous les autres, s’inscrit dans le passé, un passé déjà indicible, un passé innommable, où l’auteur a choisi de nous noyer, de nous perdre, a de quoi décontenancer … Nous sommes en 1939 à la veille de la seconde guerre mondiale à Berlin … et des meurtres de femmes atrocement mutilées vont jalonner le parcours de trois personnages atypiques, bras armés de J.C. Grangé pour servir son histoire, et pour traquer le monstre qui surprend ses victimes au bord de la Sprée ou près des lacs.

Ces femmes, Les Promises, sont les “grandes Dames du Reich, belles et insouciantes, qui se réunissent chaque après-midi à l’hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder et boire du champagne (…) elles sont aussi les épouses de personnalités des hautes sphères nazies …”

Pour enquêter, Simon Kraus psychanalyste surdoué, haissant le nouvel ordre établi mais décidé à profiter de ses patientes et du système tant qu’il le peut, Minna von Hassel riche héritière, psychiatre et alcoolique s’efforçant d’améliorer le sort des malades mentaux qui lui sont confiés et enfin …

… l’hauptsturmführer Franz Beewen “grand, superbe, une vraie gueule d’Aryen tout juste sorti de la boite de Meccano. Traits de fer, machoires inflexibles, yeux clairs, bouche dédaigneuse … Avec une telle tronche, il pouvait vous envoyer en camp de concentration d’un simple signe du menton” … “ex-tueur chez les SA, ex-voyou au sein de l’Unterwelt” et maintenant membre actif de la Gestapo.

A quelques jours de l’invasion de la Pologne qui provoquerait la deuxième guerre mondiale et sur fond d’un Berlin pur territoire de terreur (…) des oriflammes, des colonnes affichaient partout de runes SS, des aigles et ces putains de croix gammées (…), Simon Kraus, en cette fin d’été ressent malgré tout la délicatesse du vent tiède, le subtil bruissement des feuilles, l’éclat bienheureux du soleil”, hanté par le souvenir des flaneries sur l’avenue Unter den Linden

Ce psychanalyste des femmes de la “bonne Société” va se pencher sur les séances toutes enregistrées racontant les rêves inavoués et inavouables de ces dames … “Un jour Robert Ley, le Fuhrer du Front allemand du travail avait dit : nous allons maitriser à ce point l’espace mental des Allemands, qu’il ne leur restera plus comme moment de liberté que le rêve”.

C’est le noeud de l’intrigue, car comme l’indique le romancier lors de son interview a Europe 1 le 25 septembre 2021 :

” Il existe un livre de l’époque, d’une Berlinoise qui a collecté les rêves de son entourage, Charlotte Beradt … Elle avait remarqué que même les personnes qui vivaient apparemment bien le régime nazi faisaient des cauchemars. Toujours sur fond de nazisme. Toujours sur fond d’oppression et de terreur du système. J’ai trouvé qu’il y avait là un vrai thème et ça a donné ce tueur très mystérieux dans mon livre qui, avant de frapper, apparaît en rêve à ses victimes en portant un masque de marbre. Cette fusion maléfique entre les cauchemars et le nazisme est fascinante”.

Je vous laisse découvrir la suite, l’improbable et stupéfiante suite.

 

 

 

A propos dominique iwan

Parallèlement à une vie professionnelle tournée vers le monde des matériaux polymères et un bref passage dans la sphère publicitaire en tant que maquettiste, ma vie a été guidée par deux passions, l'écriture (un livre que je suis sur le point de terminer ... je me mettrai ensuite en quête d'un éditeur ... des nouvelles pour enfants, et la sculpture avec la création d'un blog en 2014 " entre Ciel Ether ". Je collabore au site www.francenetinfos.com depuis près de 4 ans, particulièrement dans le domaine littéraire, avec déjà l'écriture de près de 80 chroniques.

A lire aussi

le-poussin-arc-en-ciel-langue-au-chat

Le poussin Arc-en-ciel

Le poussin Arc-en-ciel est une histoire tendre et amusante, d’Erine Savannah et Lucile Ahrweiller, parue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com