creative writing of nature u of o creative writing japan life vlog - my uncle helps me do my homework scene creative writing best websites to do your homework english project creative writing difference between imaginative and creative writing

L’île aux femmes, le nouvel album de Zanzim.

501 ILE AUX FEMMES[BD].inddL’île aux femmes est une bande dessinée de Zanzim, parue aux Glénat, le 14 janvier 2015. Le scénariste et dessinateur offre un récit pittoresque et amusant, improbable, d’un homme, un Don Juan, un séducteur, qui se retrouve prisonnier sur une île peuplée de femmes…

Sur le rivage, un homme est allongé à terre, il est naufragé, encore dans les vapes, il a une hallucination, des femmes courent nues, à sa rencontre. Il pense alors qu’il rêve, et demande à être pincé. C’est alors qu’il ressent une grande douleur à son pied, un crabe le pince ! Alors qu’il se relève, avec une douleur au pied et insulte de tous les noms le crabe, il regarde vers la plage, mais les créatures de rêves ne sont plus là… Il voit, un peu plus loin sur la plage, son avion échoué, avec des caisses, des débris, il essaie de récupérer tout ce qu’il peut et s’apprête à passer sa première nuit sur cette île. Un flashback le présente, deux ans plutôt, en France, en 1913, alors qu’il était un as de la voltige aérienne, un pilote cascadeur, que tout le monde admirait, notamment la gente féminine. Céleste Bompard était un véritable fou volant, qui préférait passer ses soirées au lit en compagnie d’une ou deux femmes, plutôt qu’un dîner avec le maire. Il aimait se rappeler ses conquêtes et trophées, il brisait bien des cœurs…

Le récit est plaisant, bien mis en place, il se lit facilement et agréablement, une jolie découverte amusante. Les flashback intelligents dynamisent le récit et permettent aux lecteurs de découvrir ce personnage particulier, l-ile-aux-femmes-zanzim-glenat-extraitce séducteur qui va devenir une proie facile, qui va se révéler différemment aux yeux de tous. Une histoire inquiétante, dynamique, drôle et émouvante, avec ce qu’il faut de rebondissements, d’espoir et de désespoir. Sur fond de guerre, le récit reste léger et plein de poésie, il offre des moments doux d’émois. Différents sentiments s’imposent dans cette bande dessinée qui est une véritable fantaisie très agréable à découvrir. Le dessin y est également agréable, avec un trait particulier, rond et expressif, mais surtout le choix de couleurs chaudes, qui rappellent les tropiques et une ambiance propre au récit.

L’île aux femmes est une bande dessinée surprenante, plaisante, drôle, émouvante, une fantaisie incroyable qui se lit très facilement, un one shot pittoresque avec des situations cocasses et improbables à découvrir…

A propos celine.durindel

A lire aussi

mes-ptits-docs-les-chateaux-forts-milan

Mes p’tits-docs – Les châteaux forts

La collection Mes p’tits docs, des éditions Milan, se complète avec un nouveau titre, Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com