L’invasion silencieuse, le premier tome

L’invasion silencieuse est un classique de la bande dessinée conspirationniste, qui est ici adapté en français, aux éditions Delcourt. Une série, de Larry Hancock et Michael Cherkas, prévue en quatre tomes, qui débute avec ce premier, paru fin août 2020.

l-invasion-silencieuse-t1-delcourtAvril 1952, dans une petite bourgade, un homme est dans une cabine téléphonique pour donner quelques informations à sa poupée, une certaine Maggie. Il attend quelqu’un qui n’est pas encore arrivé, pour recueillir certaines informations. Il explique, au téléphone, qu’il ne sait pas si l’homme qu’il attend est fiable, mais parmi les informations qui mèneraient jusqu’à Fanny Hobbs, c’est la meilleure qu’il ait pour le moment. Il est minuit et demi, et l’homme a déjà une demi-heure de retard… une voiture arrive au loin, alors l’homme raccroche, croyant qu’il s’agit enfin de son informateur. Malheureusement, la voiture ne s’arrête pas. L’homme continue de patienter en peu, avant de prendre sa voiture, pour s’en aller. Il pense à son affaire et à la petite Fanny Hobbs qui restera disparue une journée de plus… Sur la route, il aperçoit une grande lumière éblouissante, il croit d’abord à une autre voiture avec les pleins phares, mais il pense bientôt à un avion. Enfin, il comprend rapidement, qu’il n’y a pas de bruit de moteur assourdissant…

l-invasion-silencieuse-t1-delcourt-extraitLe détective Dick Mallet a mystérieusement disparu, seule sa voiture accidentée a été retrouvée vide. Une affaire qui rappelle aux policiers une autre du mois dernier, l’affaire Philby… Le récit est découpé en plusieurs chapitres, facilitant ainsi la lecture de l’ouvrage. Le scénario suit un homme, journaliste, Matt Sinkage, qui tente d’écrire un livre sur les ovnis. Une enquête qui va le mener bien loin, impliquant également le gouvernement américain. En pleine guerre froide, les complots, les espions, le communisme, entre autres, s’entremêlent assez bien, dans cette bande dessinée conspirationniste. Les personnages principaux sont présentés, au début du livre, afin de mieux les situer, dans cette histoire dense, inquiétante et assez bien menée. Le dessin est en noir et blanc, avec un trait épais, strict et plutôt rétro, offrant une certaine ambiance au récit.

L’invasion silencieuse est une bande dessinée conspirationniste, adaptée d’un comics des USA, parue aux éditions Delcourt. Un scénario paranoïaque, qui entremêle à merveille, espions communistes, agents corrompus du FBI et soucoupes volantes.

A propos celine.durindel

A lire aussi

le-mot-le-plus-gros-kaleidoscope

Le mot le plus gros

Le mot le plus gros est un album des éditions Kaléidoscope, paru en septembre 2020. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Les astuces qui vous permettront de choisir une mutuelle santé

Suite à la parution de la pandémie de coronavirus, le monde des assurances est en …

blockchain et les smartcity
Vers un monde plus écologique avec la technologie blockchain et les smartcity ?

Si le concept de smart city n’est pas nouveau dans les pays développés, il n’en …

Turkisme Medical : meilleure clinique de greffe de cheveux Turquie

La calvitie touche 70% des hommes et elle peut débuter dès l’âge de 20 ans. …

Close