Mes rabats tout doux – Au lit, petits ours !

Au lit, petits ours ! est le premier titre de la nouvelle collection Mes rabats tout doux, des éditions Usborne. Un ouvrage de Sam Taplin et Roisin Hahessy, à paraître ce jour, qui invite les tout-jeunes lecteurs à découvrir une famille de malicieux oursons qui s’apprêtent à aller au lit.

mes-rabats-tout-doux-au-lit-petits-ours-UsborneDès la couverture, les enfants peuvent toucher, grâce à une ouverture prévue à cet effet, la couverture douillette d’un ourson. La première double page présente une grande illustration, ainsi qu’une famille d’ours. Papa ours s’apprête à mettre au lit ses quatre oursons. Il demande au plus petit, Lulu Ours s’il dort. En soulevant sa couverture douillette jaune, les enfants constateront qu’il y a plein de jouets dans le lit ! En effet, il est temps de ranger les jouer. Après, l’ourson pourra se blottir sous sa couette. La deuxième double page présente la chambre de Lola Ours.

Ainsi de suite, à chaque double page, un ourson disparaît et l’un d’eux va au lit. Du plus petit au plus grand, les oursons sont chacun malicieux, avec jouets, déguisements, gourmandises et livres, dans les lits ! Les jeunes lecteurs ont le choix pour s’identifier à l’un de ses oursons, que le papa s’apprête à mettre au lit. Le rituel du soir reste plaisant et amusant à découvrir, avec ces couvertures douillettes à soulever. La matière douce et chaude vient éveiller le sens du toucher, pour les enfants qui s’amuseront aussi à découvrir ce qui se cache en dessous ! Le texte reste simple et court, présentant le dialogue du papa. Il paraît adapté aux enfants et amusant, offrant une fin pleine de tendresse et d’amusement. Le dessin reste rond, très doux, avec un univers coloré.

Au lit, petits ours ! est un livre ludique et animé, de la collection Mes rabats tout-doux, des éditions Usborne. Un ouvrage adapté aux petites mains, qui propose de soulever des couvertures toutes douces, à travers le rituel du soir de la famille ours et les malicieux oursons.

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Festival de Cannes J9 : Sean Baker et Paolo Sorrentino en compétition

Mardi, il était difficile de trouver des billets pour l’unique projection de “Anora”. C’est dire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com