Mon mari dort dans le congélateur – Un polar fantastique aux Éditions Akata

Nana, une jeune femme trentenaire, nous raconte la raison pour laquelle son mari dort dans le congélateur.

Après avoir subi, tant d’années, des violences conjugales toujours plus intenses, un jour elle décide d’assassiner son mari pour retrouver sa liberté.

Mais, dès le lendemain, celui-ci réapparaît subitement dans sa vie !!!

Un polar fantastique/horreur dont la tension et l’ambiguïté vous entraînent sur deux tomes publiés aux Éditions Akata depuis le 25 août 22. (+15)

Mon mari dort dans le congélateur tome 1 & 2 ©WATASHI NO OTTO WA REITOKO NI NEMUTTEIRU © 2020 Misaki YAZUKI, Hyaku TAKARA / SHOGAKUKAN
  • Le décor :

Un soir d’été, pendant le festival…

Une jeune femme est debout devant le seuil de sa porte-fenêtre. Elle semble ailleurs, alors que les bruits des passants, un peu plus bas, et de la ville en fête se propage dans tout autour.

Sur le sol de la pièce, on aperçoit le corps d’un homme sans vie. Cette jeune femme, c’est Nana, une trentenaire qui rêvait d’être heureuse en mariage. Qui avait tout fait, en passant par des rencontres de célibataires, pour trouver un homme bon, qui s’occuperait d’elle. Avec qui elle créerait une famille. Mais tout ce dont elle a hérité, c’est de ce mari. Ryô. Gentil et « normal » avec elle au début. Mais devenu au fil du temps un vrai tyran

Victime de violences domestiques, elle ne veut plus subir. Aussi, pour elle aujourd’hui, c’est aussi une grande fête. Après avoir traîné son défunt mari jusque dans le congélateur à glace de grand père, dans la remise, elle sort dans la rue.

Les gens courent pour admirer un spectacle. Et Nana danse au milieu de la rue sous la pluie, pieds nus, submergée d’un sentiment de bonheur intense ….

Mais, dès le lendemain, occupée à se préparer un déjeuner, qu’elle n’est pas sa surprise et son effroi lorsque Ryô, en chair et en os, passe le pas de la porte ….

Mon mari dort dans le congélateur tome 1 & 2 ©WATASHI NO OTTO WA REITOKO NI NEMUTTEIRU © 2020 Misaki YAZUKI, Hyaku TAKARA / SHOGAKUKAN
  • Le point sur le seinen :

Une lecture, aux Éditions Akata, à la fois choquante de par les faits que l’on nous narre. Mais tellement satisfaisante lorsqu’on comprend tout ce qu’a subi la protagoniste principale pour en arriver là. Misaki Yazuki joue avec nos nerfs, grâce à son scénario particulièrement surprenant !! Même si ce meurtre est un acte « mérité » depuis longtemps, l’auteur nous laisse imaginer l’ampleur des dégâts psychologiques subis pendant des années. Causés par cet espèce de joug amoureux complètement « pathogène ».

On ressent cette libération totale de la protagoniste principale, puis, l’effroi lorsqu’il réapparait. Et cette froideur d’âme que la jeune femme possède, avec son traumatisme, alternant entre normalité, et état de jouissance frénétique. Les situations deviennent même parfois à la limite du tragi/comique !!

On apprécie le trait de Takara Hyaku dans “Mon mari dort dans le congélateur”,  juste assez réaliste et expressif, pour nous plonger sans cesse dans les méandres de cet esprit tourmenté !! Et des situations glaçantes qui se déroulent sous nos yeux, même au cours des multiples scènes de sexe.

Mon mari dort dans le congélateur tome 1 & 2 ©WATASHI NO OTTO WA REITOKO NI NEMUTTEIRU © 2020 Misaki YAZUKI, Hyaku TAKARA / SHOGAKUKAN
  • La conclusion :

Un premier tome mené comme cette rage endormie depuis trop longtemps qui explose brutalement entre libération et folie. Dans  Mon mari dort dans le congélateur, on comprend, on ressent toute l’histoire de cette jeune femme grâce à cette narration parfaite. Et les multiples « surprises » qui se déroulent tout au long de la lecture.

Un exercice de style incroyable pour un seinen, aux Éditions Akata, nous proposant un polar horreur/fantastique soulevant de multiples sujets entre tragi/comédie et situations particulièrement atypiques !!! On adore l’humour noir !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Première personne du singulier d’Haruki Murakami

Première personne du singulier est le dernier livre d’Haruki Murakami paru le 5 janvier 2023 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com