Accueil / Auto-Moto / Mondial de l’automobile – Du côté des marques françaises – 1ère partie

Mondial de l’automobile – Du côté des marques françaises – 1ère partie

Citroën mise sur l’international et la technologie

Malgré les difficultés que connaît le groupe PSA-Citroën, la marque Citroën a fait le pari de montrer le meilleur de sa production durant ces 15 jours de salon. Elle affiche sa franche volonté de conquête des marchés extérieurs en articulant son développement autour de trois axes : la montée en gamme, la préoccupation environnementale et l’intégration de toujours plus de technologies au service du bien être. Ses 3 lignes directrices sont : le style, l’architecture, le raffinement. Objectif final, trouver sa place sur le marché chinois, le marché russe et les marchés émergents d’Amérique Latine et du bassin méditerranéen, afin que 50% de ses ventes se réalisent à l’international à l’horizon 2015. Les vecteurs de ce succès sont présentés en exclusivité au salon : la gamme DS, la gamme C et les berlines. Toutes sont censées faire écho aux grandes marques de luxe françaises…

Un modèle phare sur la segment B : La DS 3 version cabriolet

Citroën DS3 cabriolet

La toute dernière création de la gamme DS3 est la version cabriolet, entièrement produite à Poissy précise la direction. Il faut dire que cette gamme représente un sérieux espoir de conquête des marchés extérieurs pour la marque, puisque depuis 2 ans, il s’en est vendu autour de 250 000 exemplaires se targue la direction, totalisant 15% des ventes totales de la marque.  6% des modèles possèdent un moteur hybride diesel. L’originalité de ce découvrable, réside d’une part dans sa toile, dont le design DS la rapproche de plus en plus de sa concurrente directe, la Mini cabriolet. Elle s’explique aussi par la possibilité de capoter ou décapoter en roulant (jusqu’à 120 km/heure- pratique en cas de mauvais temps soudain) et enfin en ce qu’elle soit la première voiture de la gamme avec des feux arrière effets 3D, qui offrent la magie d’une profondeur accrue. Cette gamme comporte un modèle tout électrique, alliant confort de conduite et préoccupation environnementale.

 

 

La gamme C aussi sur le pied de guerre

Il s’agit de la montée en gamme de la C3 Picasso, d’un côté et de l’autre, de l’enrichissement  de la gamme à court terme par deux autres modèles, afin d’optimiser la pénétration des marchés émergents.

C3 Picasso

Audace et subtilité pour les berlines :

Design audacieux, architecture novatrice : les berlines obtiennent l’attention soutenue de la marque aux chevrons dans sa stratégie de développement notamment en Russie. Sont dévoilées en priorité à la presse la Citroën C Elysée et la Citroën C4L, pour un prix attractif, au cœur de son segment.

 

 

 

Enfin, nous est dévoilé Numéro 9, ou encore DS9: une berline annonce qui annonce les codes stylistiques des nouvelles générations DS. Citroën ne mise pas seulement sur son design pour reconquérir le marché du luxe, la marque dote également sa voiture d’une motorisation dans l’air du temps. La Citroën Numéro 9 Concept s’équipe en effet du bloc 1.6 l THP de 225 ch associé à un bloc électrique de 70 ch, qui permet à l’ensemble de développer 295 ch. Et comme toute les grandes Citroën qui se respectent, cette dernière profite de la suspension hydraulique chère à son emblème.

La sublime Citroën Numéro 9

 

 

 

 

Citröen rappelle qu’elle a crée une marque : Creative technologie, qui n’est pas en quête de l’exploit pur mais plutôt de l’innovation utile. Elle nous donne rendez-vous prochainement autour de l’aventure électrique, prise très au sérieux, notamment via le projet « l’odyssée électrique » ,qui a parcouru 25 000 km et 17 pays pour 250 € d’électricité !

Quid du Racing Citroën ?

Sébastien Loeb au Mondial de l’automobile 2012

La feuille de route tracée constitue une nouvelle mauvaise pour la marque, puisqu’elle indique une baisse conséquente du budget pour cette branche. Nous avons eu le plaisir de voir cinq membres de l’équipe du Racing, dont Sébastien Loeb, qui, notons-le, a offert 8 trophées mondiaux au constructeur. Venue en dire davantage sur son repositionnement, l’équipe a fait surtout écho de solutions non encore arrêtées. Seule certitude, Citroën perd partiellement son meilleur ambassadeur sur les circuits en la personne du champion, bien qu’il annonce sa participation au prochain rallye de Monte-Carlo. Ecouter ses propos ci-après : Sebastien Loeb et son avenir.

Rappelons cependant que malgré l’optimisme ostentatoire de la marque, l’ensemble du marché est hyper concurrentiel. Sur celui des citadines, les outsiders, notamment en provenance d’Asie semblent mener la danse et se tailler la part du lion tandis que sur le marché des berlines, les constructeurs allemands occupent le haut du classement… Que de challenges donc à relever en France par le groupe PSA, où le scénario de perte d’emplois est cependant plus que probable… Dans quelle mesure sa stratégie d’expansion à l’international impactera-t-elle positivement le marché de l’emploi français ?

Lien :

Site officiell de Citroën

 

A propos Agence

A lire aussi

Cinquième édition de Saint-Jean-Cap-Ferrat Prestige

  C’est sous un soleil de plomb qu’a eu lieu le week-end dernier la cinquième édition ...

Lire les articles précédents :
Confessions d’une garce de la Prairie : Nellie Oleson s’invite à Orvault

Si vous ne pouvez pas vous empêcher de chantonner le Générique quand vous dévalez une ...

Joko – La nouvelle diva ?

Après le Café de la Danse en septembre, l’album « Chercheuse d’or » sera dans les bacs ...

Du côté de chez Zidrou

A l’occasion de la sortie de ses trois nouvelles bandes dessinées, La rédaction de France ...

Fermer