Accueil / Culture / Musiques de parfums, un recueil de nouvelles aux Ed. du Cherche Midi

Musiques de parfums, un recueil de nouvelles aux Ed. du Cherche Midi

Musiques de parfums est le recueil de nouvelles de la cinquième édition du concours littéraire Les Abeilles de Guerlain, initié par la Maison Guerlain et les éditions du Cherche Midi.

Quelques mots sur ce concours :

La Maison Guerlain et le Cherche Midi éditeur organisent chaque année le prix littéraire des Abeilles de Guerlain, avec pour cette cinquième édition le thème « Musiques de parfums ». Après un appel à projet effectué en décembre, les nouvelles proposées sont  soumises à un jury présidé par Laurent Boillot, président-directeur général de la Maison Guerlain. Les nouvelles retenues sont publiées par le Cherche Midi éditeur dans un recueil dont l’ensemble des droits d’auteur est reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l’illétrisme.

Le concours est ouvert à tous les auteurs n’ayant jamais été publiés, afin de valoriser la recherche de nouveaux talents littéraires. Emblèmes de la Maison Guerlain depuis 1853, les abeilles prennent leur envol littéraire avec le prix des Abeilles de Guerlain qui permet d’associer littérature et création en donnant leur chance à des auteurs n’ayant jamais été publiés.

Le précédent opus intitulé Voyages de parfums, quatrième volume de la collection des Abeilles de Guerlain, est paru en juin 2018.

Le recueil Musiques de parfums :

Musiques de parfums

Faut-il s’en étonner ? Les mots déjà s’entrelacent : les accords, l’harmonie, les notes, la gamme, jusqu’à la composition, même. Si le girofle est un si, la citronnelle est un fa et le sol un pois de senteur : les sens s’emmêlent quand un parfumeur séduit une musicienne, quand un baiser prend le goût de l’orange et du chocolat chaud, et la saveur d’une longue et tendre valse.

Les partitions parfumées des nouvelles ici réunies nous entraînent à Téhéran, à Sarajevo, à Versailles, où Lully trouve l’inspiration dans le potager du Roi, entre lavande et romarin. On y entend Alain Souchon et Othello, Offenbach et George Gershwin ; on respire les notes boisées d’une contrebasse ou les effluves alcoolisés d’un rock tonitruant. Et toujours le do, à l’odeur de jasmin.

 

 

A propos alissash

A lire aussi

aspic-detectives-etrange-t7-mystere-momie-blette-soleil

Aspic, Détectives de l’étrange, tome 7, Le mystère de la momie blette

Le mystère de la momie blette est le septième tome de la série Aspic, Détectives ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
KIPLING : Les sacs hypers stylés de la collection « Transformation »

Cela fait très longtemps que je connais la marque KIPLING. Si cela ne vous dit ...

Le coeur de la Voie Lactée : L’âme incarnée de S.J. Perez

L'auto édition recèle des pépites, en voici une de taille, le premier tome d'une saga ...

UK serial Killers
UK serial Killers : Le livre noir des tueurs en séries britanniques

Si les tueurs français et américains ont largement nourri la littérature criminelle et le cinéma, ...

Fermer