Accueil / Culture / Littérature / BD / Pleine lune, le second et dernier tome, Tu ne m’as pas oubliée, aux éditions Dargaud.

Pleine lune, le second et dernier tome, Tu ne m’as pas oubliée, aux éditions Dargaud.

pleine-lune-t2-tu-ne-m-as-pas-oubliee-dargaudParu aux éditions Dargaud, le 21 février 2014, Pleine lune, Tu ne m’as pas oubliée est le second et dernier tome de cette aventure fantastique et romantique, d’Isabelle Bauthian pour le scénario et Luca Saponti pour le dessin.

A l’hôpital, Farid est enlevé, la police enquête alors qu’Anh arrive vers la chambre où les policiers posent des questions à l’entourage. Koline, quant à elle, se dispute de plus en plus avec ses parents qui veulent trop la protéger, le soir, elle leur fait croire qu’elle travaille auprès des personnes âgées pour aider, alors qu’elle a rejoint la brigade pour éliminer les ersatz. Depuis que de tristes évènements se sont produits, des disparitions se font de plus en plus fréquentes, ainsi pour se protéger et retrouver Aurel, Koline a décidé de rejoindre la brigade qui l’aide à combattre l’ennemi, tout en leur cachant qu’elle se renseigne, auprès d’un professeur, pour savoir ce qu’est le livre, le grimoire, à la base de tous ces malheurs qui touchent ses amis et sa petite ville qui était si tranquille…

La suite de l’histoire est toujours aussi prenante, le lecteur ne perd rien, le récit est bien découpé, prenant, les interrogations trouvent plus ou moins des réponses. On retrouve avec plaisir ces deux adolescents qui entrent dans l’âge adulte plus rapidement que prévu, vu les évènements qui se produisent autour d’eux. Deux personnages que tout sépare mais que tout rapproche également, un amour évident, mais difficile à comprendre car la différence fait peur. Des thèmes donc bien choisis et bien mis en valeur dans ce diptyque, qui laisse toutpleine-lune-t2-tu-ne-m-as-pas-oubliee-dargaud-extrait de même quelques questions… un ou deux tomes supplémentaires pour savoir ce qui attend nos « échappés » aurait été bien, et savoir si la petite ville tranquille saura se débarrasser de ces ersatz ou pas… Le dessin de Luca Saponti est très dynamique, semi-réaliste, avec quelques influences manga, un graphisme très agréable pour de belles planches.

Cette suite et fin est bien réalisée, une histoire plaisante, prenante et intéressante, malheureusement trop courte, une suite pourrait être possible pour emmener encore plus loin ces principaux personnages, des interrogations restent sans réponses…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Fucking Business, un thriller mortel de Do Raze

Les excellentes éditions HC présentent Fucking Business de Do Raze, un polar implacable sur fond ...

Lire les articles précédents :
Addiction ou dépendance : ça ne concerne pas que les jeunes et la drogue

Par définition, les addictions sont des comportements de consommation de substances psychoactives provoquant une souffrance ...

Sachez qu’on nous manipule !… Les projets secrets de la CIA.

Alexandre Grigoriantz signe un livre choc aux éditions Trajectoire en nous livrant plusieurs projets, parmi ...

Je sais faire toute seule … la prochaine lecture de vos enfants

Pour distraire les petits, les éditions Nathan Jeunesse ont publié en janvier 2014 un très ...

Fermer