Portrait du comédien Xavier Lemaître

Xavier Lemaître est comédien depuis une quinzaine d’années. En 2018, il a remporté le prix d’interprétation masculine pour son rôle dans Un adultère de Philippe Harel. Les abonnés de Netflix l’ont vu récemment dans Lupin aux côtés d’Omar Sy. Aussi à l’aise sur les scènes de théâtre que devant les caméras, dans des films dramatiques, des comédies, ou des séries riches en scènes d’action, il apparaît comme un comédien – et un homme-, curieux et passionné. Nous avons fait sa connaissance lors d’une interview téléphonique qui a très vite pris l’allure d’un passionnant échange. Pendant près d’une heure, le comédien au parcours atypique s’est livré et nous a longuement parlé de son métier, qu’il aime tant.

Xavier Lemaître (copyright : Mathieu Dortomb)

De Cartier aux scènes de théâtre

 « J’ai un parcours peu classique ; je me suis consacré à ce métier un peu tardivement », se plaît à dire Xavier Lemaître. C’est qu’il a eu une autre vie avant d’être comédien. « J’y suis venu avec d’autres atouts, avec notamment une certaine expérience de vie ». Plus jeune, il n’avait pas envisagé d’embrasser la carrière d’acteur. Il a suivi un parcours relativement classique, en faisant des études de commerce. Puis, il a travaillé dans l’industrie et a occupé le poste de directeur de la maison Cartier. Une situation confortable et un métier très intéressant, qui lui plaisait mais qui a fini par le lasser quelque peu. Un jour, son ami le comédien Jean-Claude Brialy  lui suggère de suivre des cours de théâtre. Xavier le prend au mot et passe alors des auditions, notamment avec Raymond Acquaviva. Séduits par sa prestation, les membres du jury lui proposent d’intégrer l’école, directement en deuxième année. Il abandonne alors son métier.  Une décision courageuse et risquée, que lui-même qualifie volontiers de réaliste. « C’est tellement plus enthousiasmant d’avoir du bonheur à exercer son métier ! » Et de citer une maxime de La Rochefoucauld, « le bonheur est à la portée de chacun d’entre nous qui ose l’envisager. »  Xavier Lemaître, qui se définit avec «un cerveau d’homme et un cœur d’enfant », a fait le choix du bonheur. D’ailleurs, la première fois qu’il est monté sur scène, il était d’autant plus ravi qu’il n’était plus obligé d’aller au bureau tous les jours ! «J’étais plus à l’aise sur des plateaux,  même si parfois il pleut ou qu’il fait froid lorsqu’on tourne en extérieur ! ».

« Acteur, c’est un travail d’équipe ! »

Très vite, Xavier Lemaître a pris conscience qu’être acteur, c’était un travail d’équipe. Au cinéma ou à la télévision, pour qu’une scène existe, il faut une équipe avec de nombreux techniciens et un réalisateur.  « L’acteur n’est jamais que l’interprète d’un texte, d’une pensée. Il faut donc savoir garder les pieds sur terre». Et puis, « L’acteur n’existe que parce qu’il est reconnu ».  Que serait le meilleur acteur ou le meilleur artiste du monde s’il n’y avait personne pour voir son travail ? Xavier Lemaître est donc bien loin des caprices de star… Selon lui, quand on est acteur, il faut faire son maximum et donner le meilleur de soi-même, un peu comme au rugby, qu’il pratique toujours avec autant de plaisir.

Un acteur toujours enthousiaste

Depuis ses débuts, il a interprété des personnages très variés. Ce qui guide ses choix, c’est l’enthousiasme et le plaisir.  « Je suis comme un gosse. Retrouver une âme d’enfant, c’est essentiel ! », reconnaît-il. Il peut aussi bien jouer dans de grosses productions, que dans des premiers films ou des courts métrages.  En ce moment, c’est surtout à la télévision qu’on peut le voir. Il était récemment sur Netflix, dans Lupin, aux côtés d’Omar Sy. Il vient de finir la post-synchro de la saison 2 de la série suédoise Hamilton, « un mélange de Jason Bourne, de James Bond et de Homeland ». Cette saison est constituée de quatre films indépendants les uns des autres en deux parties. Il joue le rôle d’un méchant, qui sera contré par l’agent Hamilton. Le tournage du film dans lequel il a joué s’est déroulé en Croatie, alors que les scènes sont sensées avoir lieu à l’arsenal de Toulon ! Il vient également de tourner dans la série Les sentinelles, qui sera prochainement diffusée sur OCS.

Lorsqu’il ne tourne pas, la culture occupe une grande place dans sa vie.  Il vient d’avoir un bébé et il a un peu moins de temps désormais pour sortir mais il regarde toujours avec plaisir des films, chez lui, notamment Une journée particulière d’Ettore Scola et Cyrano de Bergerac de Jean-paul Rappeneau, deux magnifiques films. Il lit aussi et n’hésite pas à nous faire part de ses derniers coups de cœur : Je ne suis plus inquiet de Scali Delpeyrat (éditions Actes Sud Papiers), L’art d’aimer d’Erich Fromm ou Le cauchemar de Socrate de Stanislas Graziani (éditions Beaurepaire). En ce moment, il lit aussi un livre sur la guerre d’Espagne, une période de l’Histoire qui l’intéresse d’autant plus qu’il a des origines espagnoles. Décidément, dans sa vie comme dans son métier, c’est toujours l’enthousiasme qui le guide !

Xavier Lemaître (copyright : Olivier Cavellat)

A propos laurence ray

A lire aussi

audiolivre

Fonctionnement du livre audio

  Dans le monde anglophone (et de plus en plus dans le monde francophone), les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com