Accueil / Culture / Power de Michaël Mention, une histoire des Black Panthers

Power de Michaël Mention, une histoire des Black Panthers

Les excellentes éditions Stéphane Marsan présentent « Power » de Michaël Mention, un récit percutant sur le mouvement militant Black Panther aux Etats-Unis.

Power

L’argument du récit :
« Ici, comme dans les autres ghettos, pas d’artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c’est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève. »

1965. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d’Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l’assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l’organisation défie l’Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l’image du pays, happé par le chaos des sixties.

Mon avis de lectrice :
Le livre Power de Michaël Mention est un objet littéraire à part, à mi-chemin entre le polar, le roman, le témoignage, le travail de rédaction d’un journaliste. L’auteur s’empare de toutes les esthétiques mise à sa disposition et façonne un ouvrage terriblement vrai, sincère et moderne. Avec un talent incroyable, Michaël Mention prend le lecteur en otage d’un récit captivant, qu’on ne peut absolument pas lâcher.

Power déconstruit la saga de l’Histoire des Black Panther, depuis leur origines, en mettant en scène les personnages dans leur quotidien, en décrivant leurs rêves les plus fous, leurs illusions et leurs désillusions.

La force du propos est soutenue par un style percutant, comme un direct du gauche, vif et énergique. La mise en forme saccadée donne un rythme incroyable, avec l’utilisation des paragraphes qui reviennent comme un leitmotiv, comme un boléro de Ravel qui vous prend aux tripes.

A travers le développement des évènements, avec l’entrée en action des différents personnages, on comprend que cette histoire, même si elle semble ne concerner qu’une partie de la population, concerne en réalité l’humanité entière.

Power de Michaël Mention explore les tréfonds de l’âme, indicible et pourtant à notre portée, puisque nous en sommes tous une infime partie. Une pure réussite, bonnes lectures…

A propos alissash

A lire aussi

Deux nouveaux albums pour l’ami des petits, T’choupi !

T’choupi fait du camping et T’choupi champion de foot ! sont les deux nouveaux albums, dans ...

Lire les articles précédents :
Où voyager pendant la Semaine sainte? Les meilleures destinations en Espagne et en Europe

La Semaine sainte est certainement l'une des périodes préférées des voyageurs, constituant un laps de ...

Comment devenir une infirmière puéricultrice ?

En tant qu’infirmière DE (diplômée d’Etat) vous avez la possibilité de se spécialiser pour devenir ...

Cuisiner avec un soup maker

Vous avez un soup maker (robot permettant de mixer et chauffer les légumes en même ...

Fermer