Accueil / Culture / Littérature / BD / Premier tome de Black Lord aux éditions Glénat.

Premier tome de Black Lord aux éditions Glénat.

black-lord-t1-somalie-annee0-glenatLe premier tome de Black Lord, Somalie : année 0, est à paraître le 2 avril 2014, aux éditions Glénat, une plongée, dans l’univers de la piraterie moderne. Une bande dessinée des frères Xavier et Guillaume Dorison pour le scénario et Jean-Michel Ponzio pour le dessin.

Avril 2003, au large des côtes somaliennes, le bateau Queen Lucy, navigue tranquillement. A son bord huit ados dansent en maillot de bain, une jeune fille s’écarte du groupe pour rejoindre son père. Elle se fâche, car la sono est pourrie, le champagne est dégueu, et elle ne veut pas se faire passer pour une conne devant ses potes, aussi, elle voudrait s’arrêter sur une plage… A ces mots, son père lui explique que c’est trop dangereux dans les parages, mais la jeune fille ne veut rien savoir. Le père cède, en allant demander au capitaine, Maxime Stern, qui, après une rallonge de mille euros, accepte de faire un détour vers les plages pour satisfaire ses clients. Mais peu de temps après, à l’approche du rivage, le capitaine voit une embarcation arriver à grande vitesse sur eux. Ils sont rapidement abordés par des pirates somaliens bien armés, qui s’emparent du bateau et font des otages. L’un des pirates, monte au poste de pilotage, pendant que Maxime Stern tente de retrouver son arme, mais il est trop tard, il prend une balle dans la cuisse, se défend, tout de même, parvient à tuer son assaillant et à plonger…

black-lord-t1-somalie-annee0-glenat-extraitLe scénario des frères Xavier et Guillaume Dorison est bien mené, l’intrigue prend facilement, une atmosphère pesante et inquiétante enveloppe le récit, ce qui amène le lecteur à en vouloir toujours plus, en savoir toujours plus. La violence est très présente, mais également quelques moments de fraternité et d’amour, viennent apporter un peu de lumière dans cette histoire sombre. Assez oppressante, la bande dessinée amène le héros à découvrir la face cachée de la Somalie, pays avec des gouvernements fantoches, incapables de maintenir l’ordre. Des hommes qui essaient de survivre comme ils le peuvent, et certains, parmi ces pirates, bons samaritains. La vie des otages des pirates, et ce que ces derniers attendent des autres gouvernements, afin de vivre et faire vivre sa famille, mais également des trafics de drogues ou de produits toxiques qui peuvent se faire pour toucher le moindre dollars ! Ce récit pesant et prenant est accompagné du trait réaliste de Jean-Michel Ponzio, aux allures de roman-photo, le dessin ne plaît pas à tous, mais l’œil s’y fait rapidement.

Black Lord, Somalie : année 0 est le premier tome d’une bande dessinée rythmée et étouffante, qui promet une suite aussi cadencée, pleine d’action et de rebondissement, à travers des découvertes plutôt déplorables…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Mon boss – Quelle plaie !

Mon boss est une nouvelle série pleine d’humour grinçant, des éditions Bamboo, que débute avec ...

Lire les articles précédents :
Oneglass :déguster du vin partout

Oneglass est la solution élégante pour déguster du vin partout sans ouvrir une bouteille. La ...

Faux Réseau anti-arnaque du Bénin – RAAB

Il fallait s’y attendre : les actions de prévention du Réseau anti-arnaques à l’encontre des ...

Méli-mélo des animaux, un livre rigolo !

C’est un livre amusant qu’est paru, fin février 2014, aux éditions Gallimard. Méli-mélo des animaux ...

Fermer