Space boy tome 7 – Éditions Akiléos

Depuis qu’elle a rejoint la Terre, après une longue période d’hibernation cryogénique, Amy est fortement intriguée par un garçon de son âge : Oliver. Un « space boy » étrange, dont elle a découvert la « saveur » depuis peu. Une « saveur » qu’elle est la seule à ressentir lorsqu’elle s’approche des autres. 

Au fil des tomes, elle a appris à se faire des amis/es proches, et vivre sa vie d’adolescente au milieu du tumulte technologique environnant. 

Mais, dans ce nouveau tome, elle s’apprête à découvrir des révélations dérangeantes, dont vont dépendre la suite des évènements …

Space boy tome 7, une série jeunesse, rafraîchissante et tendre, baignant les standards adolescents, dans une intrigue sci fi/fantastique absolument poétique.

Disponible aux Éditions Akiléos depuis le mois d’Avril 2022.

space-boy-7-cover.jpg
Space boy © 2020,2022 Stephen Mc Cranie © Éditions Akiléos
  • Le décor :

 Cafétéria du lycée ….

Tandis que Tammy attend désespérément un signe de Shafer, Cassie vient s’asseoir à leur table. La discussion s’axe rapidement sur les « invitations » des partenaires au bal de promo !!! S’ensuit un échange interposé entre les trois participants, où Schafer a du mal à comprendre les sémaphores désespérés de la pauvre Tammy pour l’inviter !! 

Dehors, il neige. Et, on retrouve Amy se dirigeant tout droit sur la demeure du Professeur Kim, et d’Oliver. Le temps est à l’empaquetage, car le déménagement est en cours. Amy ne peut se résoudre à laisser Oliver partir, sans avoir eu plus d’explications. Elle essaye de convaincre le docteur Kim de le faire changer d’avis, et parvient même à l’émouvoir profondément avec ses dires. Celui-ci se laisse aller à lui raconter une partie de son passé douloureux. Pourtant, elle ressent bien, à travers sa saveur,  que cet homme a quelque chose à cacher. Et, malgré tous ses efforts, le Docteur reste ferme : ils partent ailleurs.

Après quelques jours et en dépit de ce que lui a dit le docteur, elle n’a de cesse de penser à Oliver. Rien n’y fait : les cours, la vie avec ses amis/es, sa propre vie . Elle décide de se repasser tous les enregistrements de ses « lunettes vidéos» pour essayer de trouver un quelconque indice, qui expliquerait le comportement récent  d’Oliver …

Mais, ce qu’elle découvre, l’entraîne sur un chemin qu’elle redoutait déjà depuis longtemps, et qu’elle occultait inconsciemment .

space-boy-7-extrait.jpg
Space boy © 2020,2022 Stephen Mc Cranie © Éditions Akiléos
  • Le point sur la BD :

Un septième tome aux Éditions Akiléos, où les révélations sur Oliver et l’Organisation tombent comme un couperet ! Comme la protagoniste principale, le lecteur est fortement dérouté et intrigué par les évènements, grâce à l’écriture subversive de Stephen Mc Cranie. Le scénario de Space Boy suit, depuis le début de la série, une ligne assez imprévisible et inattendue qui nous surprend constamment . Au travers du prisme : développement personnel des personnages, et ligne sci-fi/fantastique, l’auteur ajoute encore plus de mystère, en nous proposant, dans ce septième tome, un tournant foncièrement captivant ! 

On aime toujours autant cette trame pourtant classique. On parle de la découverte des sentiments, amoureux et/ou amicaux. De la solitude. De l’amitié. Des émotions dissimulées. Des thématiques propres à l’adolescence. 

Mais, l’auteur baigne le tout par cette vision qui a « un je ne sais quoi » de poétique et fantastique dont la délicatesse graphique et narrative nous captive et nous émeut à la fois. 

space-boy-7-planche.jpg
Space boy © 2020,2022 Stephen Mc Cranie © Éditions Akiléos
  • La conclusion :

Bientôt le tome suivant qui pointera le bout de son nez, aux Éditions Akiléos. Space boy s’habille dans ce septième tome d’une « saveur » naissante, faisant rebondir le récit de façon exponentielle. L’auteur y développe un peu plus la réflexion au cœur de tous les non-dits, et de références aux événements des tomes précédents, pour transmettre aux lecteurs tous ces sentiments tellement véritables et effrayants envahissant Amy.

Les lecteurs vont pouvoir se délecter du prochain opus qui promet toute une palette savoureusement piquante et parfumée !!!!

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Blancrème : des coffrets gourmands pour la fête des mères

La fête des mères approche à grands pas et quoi de mieux pour choyer votre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com