Accueil / Culture / Tintin, le Diable et le Bon Dieu de Bob Garcia

Tintin, le Diable et le Bon Dieu de Bob Garcia

Bob Garcia et Tintin

Tintin, le Diable et le Bon Dieu du spécialiste « hergéen » Bob Garcia est paru aux éditions Desclée de Brouwer le 7 février. Dans cette nouvelle étude « tintinophile », l’auteur nous dévoile l’influence de la religion dans l’œuvre d’Hergé et plus particulièrement dans celle de Tintin.

Afin de comprendre cette influence, il faut replacer Tintin dans son contexte historique de l’Entre-deux-guerres : ainsi, dans une première analyse, l’auteur met en exergue le rôle prépondérant de la religion catholique dans la presse et la bande dessinée franco-belge de l’époque. Un rôle également très présent dans l’enseignement et l’éducation d’Hergé à l’instar de ses confrères contemporains. Hergé, alias Georges Remi (1907-1983) – il forme son pseudonyme à partir de ses initiales R et G- est issu de la classe moyenne catholique bruxelloise. Les devoirs du scoutisme ultra catholique dont il est imprégné, et ce jusque dans les années 1950, se ressentent dans ses œuvres  en trame de fond.
Mais au-delà du contexte religieux dans lequel Tintin est créé, il existe également un contexte historique, littéraire et cinématographique dans l’œuvre d’Hergé. Ainsi, de Tintin à Jo et Zette en passant par Quick et Flupke, Bob Garcia fait l’inventaire chronologique des albums en détaillant ces différentes influences.
L’environnement mis en place, l’auteur analyse ensuite, de façon plus détaillée, les références à la religion catholique, de même qu’à d’autres religions et mysticismes.

Bob Garcia, romancier, nouvelliste, essayiste et auteur de plusieurs études sur les œuvres « hergéennes », nous présente ici une nouvelle vision des albums de Tintin. Cette approche,  sans a priori il me semble, est une recherche des sous-entendus évoqués de façon explicite ou non par Hergé dans ses œuvres prônant ainsi les valeurs due sa passion pour le scoutisme comme la tolérance, le pardon, la charité chrétienne, etc. Tintin est un  personnage qui a longtemps marqué notre enfance (du moins pour ma part), en bande dessinée dans un premier temps, puis en dessin animé et enfin plus récemment, en film. Les amoureux de Tintin trouveront dans cet ouvrage une analyse intéressante qui changera sans doute leur regard sur le célèbre reporter belge. Mais qui ne serait pas curieux de savoir ce qu’il se cache derrière les envolées lyriques du capitaine Haddock ?  Derrière le fidèle Milou ? Et les invectives du professeur Tournesol ?

« Tonnerre de Brest » moussaillons !

A lire également : http://www.levif.be/actualite/magazine/herge-etait-plus-spirituel-que-religieux/article-normal-792665.html

A propos Jessica Rodriguez

A lire aussi

Chroniques du Léopard

Chroniques du Léopard est une bande dessinée d’Appollo et Tehem, deux réunionnais, qui offrent un ...

Un commentaire

  1. j’ai un peu étudié la BD à la fac, un professeur nous a fait tout un cours en nous démontrant que toutes les couv de Tintin contenaient un symbole phallique,. Cet aspect religieux dans Tintin m avait échappé, merci pour l info donc !

Lire les articles précédents :
France Gall « Des Amours des chansons et des larmes »

« Il jouait du piano debout, Babacar, Musique Débranche, Résiste, Besoin d’amour, Ca balance pas mal ...

Musée Camille Claudel : l’art de la sculpture

La ville de Nogent-sur-Seine possède un lieu dédié aux magnifiques œuvres de la renommée sculptrice ...

La Fissure de Jean-Paul Didierlaurent

Les excellentes éditions Au diable vauvert présentent un roman très réussi : La Fissure de ...

Fermer