U.C.C. Dolores, tome 4, La dernière balle

La dernière balle est le quatrième tome de la série U.C.C. Dolores, des éditions Glénat, mais également le premier tome du deuxième cycle. Une bande dessinée de Didier Tarquin et Lyse Tarquin, parue en décembre 2021, qui présente la suite des aventures de Mony.

UCC-Dolores-t4-La-derniere-balle-glenatMony, accompagnée de Tuco et Shaël, poursuit sa route, au-delà de l’univers connu, pour tracer sa voie. Après plusieurs mois d’un périlleux voyage, pour s’éloigner de la tombe de Kash, ils s’écrasent sur une planète hostile. Alors que Tuco est aux commandes, il demande, par radio, si tout se passe bien pour Shaël, qui était dans un autre vaisseau. De son côté, Mony crie à l’aide, à Tuco. La jeune femme est sur le point d’accouchée. Alors que l’héroïne tente de mettre au monde son enfant, des pilleurs aliens s’approchent du vaisseau. Ils se satisfont déjà du prochain butin qu’ils vont trouver et des survivants qu’ils vont pouvoir exploiter. Mony met au monde une petite fille que Tuco prend en main rapidement, pour conjurer le mauvais sort. Il confie l’enfant à son robot, afin de le mettre à l’abri. Ils doivent se préparer à affronter l’extérieur…

UCC-Dolores-t4-La-derniere-balle-glenat-extraitLe récit débute avec cet accident, mais aussi et surtout par le fait que l’héroïne met au monde une petite fille. Un petit être qui n’arrive pas au bon moment, car accidentés sur une planète hostile, avec des pilleurs à leur porte, Mony et Tuco vont devoir se battre, pour tenter de survivre et de se sauver. Malheureusement, le robot, dans lequel le bébé est à l’abri, est volé. Mony part immédiatement sur les traces du pilleur, pour retrouver sa fille. La bande dessinée débute avec plein d’action et de tension, qui ne retombe pas toujours. En effet, Mony n’a pas pu prendre sa fille dans ses bras, qu’elle doit déjà se battre pour la retrouver, alors qu’elle est enchaînée à Tuco. Un compagnon auquel elle a des difficultés à faire confiance. En plus des pilleurs, les héros vont devoir faire face à d’autres dangers sur la planète hostile. La course-poursuite dans la neige et l’affrontement final offrent un scénario plaisant, que l’on aime à retrouver. Le dessin est toujours bien exécuté, dynamique et travaillé, avec un trait vif, des scènes d’action épiques et des paysages plaisants.

La dernière balle est le quatrième tome de la série U.C.C. Dolores, des éditions Glénat, qui présente le début d’un nouveau cycle. Un album plein de surprise et d’action, dans lequel Mony est amenée à se surpasser, présentant une personnalité qui continue toujours de se former.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Festival de Cannes J9 : Sean Baker et Paolo Sorrentino en compétition

Mardi, il était difficile de trouver des billets pour l’unique projection de “Anora”. C’est dire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com