Accueil / A la une / Une belle histoire sur France 2 : rencontre avec Tiphaine Daviot

Une belle histoire sur France 2 : rencontre avec Tiphaine Daviot

France 2 diffuse en ce moment tous les mercredis soirs  Une belle histoire , une série créée par les auteurs d’  « Un village français », qui suit le parcours, parfois semé d’embûches, de trois couples trentenaires, en quête de bonheur.

Lors du dernier Festival de Télévision de Monte-Carlo, nous avions rencontré Tiphaine Daviot, qui incarne Charlotte, une jeune chef d’entreprise débordée, pleine d’énergie, qui va faire la rencontre de David interprété par Sébastien Chassagne, un pilote d’hélicoptère dont la compagne est décédée tragiquement cinq ans auparavant.

La jeune comédienne, que l’on a pu voir au cinéma notamment dans Comme des rois aux côtés de Kad Merad, était alors en plein tournage  de cette série qu’elle qualifiait volontiers de « comédie romantique ».  Elle avait évoqué son personnage, « une jeune femme très indépendante , qui fait de la boxe et qui a besoin d’avancer, de faire plein de choses».  Elle forme avec Sébastien Chassagne un duo attachant.

Dans Une belle histoire, tous les acteurs sont formidables. Tiphaine Daviot en tête. Elle incarne une jeune femme extravertie,  énergique, spontanée, pleine de fougue. Un rôle qui, assurément, va la révéler aux yeux du grand public. Le Festival de la fiction de la Rochelle ne s’est pas trompé en lui décernant un prix en septembre dernier.

Après la série de France 2, on la retrouvera à la télévision dans les prochains mois sur OCS dans la nouvelle saison de « HP », où elle reprendra les traits de Sheila, une jeune interne en psychiatrie. La première saison avait remporté un beau succès tant auprès du public qu’auprès de la presse. A Monte-Carlo, elle était accompagnée du comédien Raphael Quenard et nous avait parlé avec beaucoup d’enthousiasme de cette série tournée dans un vrai hôpital psychiatrique de Villejuif. Pour préparer son rôle, elle avait regardé des documentaires, et notamment ceux de Raymond Depardon et avait rencontré des personnels soignants. Elle ne connaissait pas ce milieu mais elle s’était rendue compte qu’il y avait beaucoup de gens qui craquaient, qui perdaient pied, broyés par la société. La comédienne nous avait alors longuement parlé de psychiatrie, de la normalité et de la folie qui sont séparées par de minces frontières. Des sujets passionnants.

Ces derniers temps, Tiphaine Daviot a été une jeune chef d’entreprise amoureuse, une interne en médecine mais aussi une héroine d’une série d’horreur sur Netflix. Décidément, la comédienne est à l’aise dans tous les registres. On a hâte de la retrouver à la télévision ou au cinéma…

A propos laurence ray

A lire aussi

Ozark : à survivre sans péril, on triomphe sans argent

À l’origine To be or not binge-watching devait être un rendez hebdomadaire pour égayer vos ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Confinement Humour 4 – Comme une balade au parc !

Allez une bonne dose de rigolade ! Ça ne peut faire que du bien en ...

Visiter-la-Norvège
Visiter la Norvège : bâtiments et villes à découvrir et visiter

Pays scandinave réputé pour ses glaciers, ses fjords côtiers ou la pratique de la pêche, ...

Greffe-cheveux
3 conseils pour son implantation capillaire

Une greffe de cheveux est de nature à changer la vie des personnes qui en ...

Fermer