Accueil / Culture / Littérature / essais / Les idées fausses sur les professionnels du spectacle de Vincent Edin

Les idées fausses sur les professionnels du spectacle de Vincent Edin

Les Editions de l’Atelier présentent un livre extrêmement documenté : En finir avec les idées fausses sur les professionnels du spectacle de Vincent Edin.

en finirLe sujet du livre :
Le 17 mai dernier, en déplacement à Cannes, Manuel Valls a reconnu que la baisse du budget alloué à la culture au début du quinquennat de François Hollande a été « une erreur » ; pour annoncer que « les budgets de la création et de l’éducation artistique seraient conservés, voire augmentés, pour les deux ans à venir ». Cette intervention qui n’efface toutefois pas les effets négatifs des coupes budgétaires des collectivités territoriales sur la tenue de nombreux festivals (150 annulations en 2015) relance le débat sur le rôle de la culture dans notre société. Pour une part de l’opinion et des décideurs, les professionnels du spectacle seraient « des fainéants », « des profiteurs », « des parasites mondains trop payés » dont l’indemnisation des périodes de chômage grèverait les comptes sociaux.  De nombreux poncifs courent… Ce livre souhaite les aborder frontalement.

  Il montre que les professionnels du spectacle sont en fait les acteurs indispensables de la vitalité culturelle et économique de la France. Contrairement à ce que donne à entendre le discours dominant, ils ne plombent pas les comptes publics mais génèrent plus de valeurs ajoutée que certains secteurs industriels bénéficiant du soutien de l’État. Sait-on par exemple que la valeur ajoutée dégagée par le spectacle vivant et enregistré est supérieure à celle des secteurs de l’aéronautique, du ferroviaire et de la construction navale réunis ? Sait-on que le régime de l’assurance chômage est déséquilibré et déficitaire mais que les caisses de retraites, l’assurance vieillesse et maladie sont, elles, bénéficiaires ? Sait-on que dans une France minée par un chômage endémique, la culture continue de créer des emplois pérennes et non délocalisables ? En braquant le projecteur sur les conditions de vie et de travail de ceux qui font le spectacle, ce livre renforce le lien vivant qui unit créateurs et spectateurs.

Mon avis de lectrice :
Que l’on soit sensibilisé au sujet (un ami technicien ?) ou directement concerné en tant qu’intermittent du spectacle, ou complètement étranger à la problématique, ce manuel informatif s’adresse à tout un chacun. Très documenté, arguments percutants à l’appui, il ne peut que convaincre, tant la verve et les convictions de Vincent Edin sont fortes et justes.

Ainsi, il reprend bon nombre d’idées reçues et les déconstruit avec des arguments intelligents et très pertinents, remettant en question toute une logique de pensée que les professionnels du spectacles ont trop longtemps laissée sans réponse. Sans se faire le porte-parole de qui que ce soit, Vincent Edin répond chiffes à l’appui à de nombreux mensonges véhiculés par le politiquement correct. Il aborde l’ensemble des professions du spectacle sur la base de témoignages recueillis par l’auteur également auprès d’employeurs, pour couvrir la totalité du spectre des différentes professions, expériences, tailles et natures des structures (public, privé, associatif).

Quelques idées reçues :
« Il vaudrait mieux investir dans l’industrie qui rapporte que dépenser dans le spectacle » (Idée fausse  N° 1)

« Les professionnels du spectacle sont (presque) toujours en vacances ! » (Idée fausse N° 11)

« Quand ils ont assez bossé, ils se contentent des allocs. Facile ! » (Idée fausse N° 53)

« Les intermittents cumulent de nombreux avantages financiers et sont très bien payés. » (Idée fausse N° 71)

Retrouvez toutes les réponses à ces stéréotypes malvenus dans ce livre très instructif mais aussi écrit dans un langage très agréable, fin et stylé. Un livre choc pour démolir les préjugés.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos alissash

A lire aussi

l’histoire culturelle des 80’s française racontée par Stéphane Deschamps

Lorsque l’on évoque l’histoire des 80’s, vient tout de suite à l’esprit images colorées, slogans ...

Lire les articles précédents :
Meaux Plage 2015 : du 4 juillet au 23 août

Meaux Plage 2015 vous attend prochainement à Meaux. Le mois de juillet approche à grand ...

Nîmes : Le musée du rail met la vapeur…

Pour fêter l'agglo : Le dépôt de Nîmes et son musée ont invité la locomotive à ...

Tous des malades : une comédie disjonctée .

Marion Game (Marie-Louise), Alexandre Pesle (le pharmacien), Virginie Ledieu, (la préparatrice en pharmacie), Sévy Villette ...

Fermer