Accueil / Culture / Littérature / Ça va merveilleusement bien, signé Ruby Elliot

Ça va merveilleusement bien, signé Ruby Elliot

Ça va merveilleusement bien – La vie est compliquée du coup je l’ai dessinée, signé Ruby Elliot, est paru en janvier 2020 aux Éditions Jouvence.

Son regard sur son état, particulièrement corrosif, désacralise la dépression pour peut être mieux la comprendre et l’accepter.
Son regard sur son état, particulièrement corrosif, désacralise la dépression pour peut être mieux la comprendre et l’accepter.

Dans ce roman graphique, l’auteure nous conte ses émotions, ses impressions, son calvaire et ces petites victoires quotidiennes. Car Ruby Elliot est avant tout une jeune femme souffrante, avec une sensibilité écrasante et une lucidité acérée. Elle nous invite à plonger dans son quotidien dépressif avec un humour piquant, une tristesse tenace et un sarcasme incisif ; Illustrant au fil des pages cette tempête présente dans sa tête.

« J’imagine des visites au cours desquelles le guide montrerait diverses taches non identifiables (mélange de morve, de larmes et de soupe en brique) à un groupe de touristes déconcertés prenant poliment des photos – « Et nous avons là un vêtement qui illustre un épisode dépressif vieux de quatre ans ». Il pourrait y avoir une petite plaque et une boutique vendant des cartes postales, qui seraient en fait des vieux morceaux de boîte à pizza découpés au format de carte postale avec « POUAH ! » inscrit dessus au crayon. »

Son regard sur son état, particulièrement corrosif, désacralise la dépression pour peut être mieux la comprendre et l’accepter.

C’est un livre certainement thérapeutique pour elle, mais le sera sans aucun doute pour certain(es) de ses lecteurs(trices). On peut se reconnaitre, ou reconnaitre des personnes de notre entourage. Ses mots sont percutants, ses dessins vifs et parfois cruels (envers elle-même, son monde et son fonctionnement).

Ça va merveilleusement bien – La vie est compliquée du coup je l’ai dessinée peut paraître dans un premier temps dérangeant car Ruby Elliot, experte en auto-sabotage, en flemme et en étrangetés, expose un tabou avec courage et humour. Mais ce livre est avant tout d’une belle sincérité. Un vrai coup de cœur !

A découvrir également aux Éditions Jouvence :

 

A propos remy salle

A lire aussi

octofight-T1

Octofight : Une trilogie décapante !!

Sur une idée originale de Nicolas Juncker, les Éditions Glénat nous proposent “Octofight”, une trilogie ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com