Accueil / Loisirs / Cuisine / La cuisine de nos grands-mères juives polonaises par Laurence Kersz

La cuisine de nos grands-mères juives polonaises par Laurence Kersz

Un plat de viande et de légumes servis dans une assiette finement décorée, dressée près de couverts en argent, voilà qui augure bien de ce livre de recettes, et quel régal des yeux de parcourir la table des matières du livre de Laurence Kersz, « La cuisine de nos grands-mères juives polonaises », a paraitre aux Editions du Rocher le 25 Octobre 2017, dans une nouvelle édition totalement revisitée.

Des entrées aux légumes, des condiments aux desserts, ma mémoire d’enfant se rappelle à moi, une douce nostalgie m’envahit, la cuisine du samedi soir, cuisine de partage et de transmission, la magie des ingrédients, la délicieuse harmonie des saveurs et des senteurs … tout me parle, les foies hachés, les harengs marinés, les cornichons au sel, le raifort à la betterave, le strudel, le Keiss Kuchen (gâteau au fromage blanc) et tant d’autres que Laurence Kersz nous propose avec délectation.

Mais ce livre de recettes est aussi un livre de traditions et de mémoire, l’auteur nous parle d’elle et de sa famille, de la situation plus que précaire des juifs de Pologne, aussi bien économiquement que dans la pratique de leur foi : « Dans la pratique religieuse juive, la cuisine a un caractère sacré car à chaque fête, la table familiale devient un lieu rituel. »

La cuisine reflète les difficultés de l’époque, rien ne se jette d’une poule ou d’une oie, tout se récupère, ce qui occasionne des cuissons longues et le goût est « sauer en siss » à la fois sucré et salé. J’ai également ce souvenir de ma mère épluchant, coupant, assaisonnant les plats, goûtant une sauce, rajoutant un ingrédient, des heures debout dans la cuisine essuyant de temps à autre ses mains sur son tablier à carreaux, relevant une mèche de cheveux. La table est dressée rutilante, impatiente …

Nous commençons par un bouillon de boeuf aux légumes (page 14), la viande est accompagnée de boulettes de pommes de terre (page 42) et de quelques cornichons au sel (page 66) et de raifort (page 72). Pour finir les idées ne manquent pas : la compote de fruits secs (page 82) ou le gâteau au fromage blanc (page 86), le tout accompagné de Hallah (natte du vendredi soir) (page 78).

 

 

Les photos qui accompagnent les recettes sont évocatrices, simples et joyeuses, elles font revivre en moi les bons souvenirs de mon enfance, ceux que j’aime a me rappeler … chaque plat est un voyage dans le passé, chaque mets nous raconte une histoire familiale souvent douloureuse. Les photos en noir et blanc au début du livre nous révèlent un peu de celle de Laurence Kersz. J’ai savouré dans tous les sens du terme ce joli livre doucement nostalgique que je vous recommande vivement.

 

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos dominique iwan

Parallèlement à une vie professionnelle tournée vers le monde des matériaux polymères et un bref passage dans la sphère publicitaire en tant que maquettiste, ma vie a été guidée par deux passions, l'écriture (un livre écrit dans mes jeunes années, des nouvelles pour enfants, un second livre en chantier ... ) et la sculpture avec la création d'un blog en 2014 " entre Ciel Ether ". Je collabore au site www.francenetinfos.com depuis deux ans, particulièrement dans le domaine littéraire, avec déjà une cinquantaine de chroniques.

A lire aussi

Le riz au lait par Vivien Paille !

Vivien Paille réinvente le riz au lait, à travers trois petites bouteilles en verre, composées ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Anuki, tome 7, L’Arbre de vie

L’Arbre de vie est le septième tome d’Anuki, ce petit indien, très proche de la ...

Romain Pinsolle - 1er album
Romain Pinsolle, un album de dandy électrique

Romain Pinsolle sort son 1er album en solo du groupe Hangar le 29 septembre. Révélation ...

Record de l’heure : Un défi pour Jeanne Augusto, 82 ans

Record de l'heure : Un défi pour Jeanne Augusto, 82 ans Samedi 30 septembre de ...

Fermer