creative writing north carolina grants for creative writing students study shows homework doesn't help medical creative writing top rated essay writing websites creative writing instagram

Equinox, premier album : The Cry Of Gaïa

equinoxInophis nous l’avait annoncé lors d’une interview en février dernier. C’est désormais chose faite, l’album d’Equinox est bel et bien là.

Intitulé, “The Cry Of Gaïa”, le premier album du groupe, sorti le 15 août dernier, nous livre 12 titres alliant la rage du metal à la beauté de la musique symphonique.

Formé d‘Inophis aux guitares, Pascal Mulot à la basse, Aurélien Ouzoulias à la batterie et Emmanuel Creis au chant, Equinox présente un quatuor redoutable, dont l’expérience scénique se fait ressentir sur l’album.

On est rapidement transporté dans ce voyage musical composé et produit par Inophis, où l’on se laisse porter par la puissance des instruments, la beauté des arrangements et ses mélodies attachantes, tant sur des morceaux rageurs comme “Time of the chosen” ou l’envoûtante ballade “I had a dream”.

L’écoute de l’album marque aussi par la démonstration d’Inophis. Virtuose de la guitare, il y dévoile l’étendue de sa technicité autant sur les riffs que les solos, tout en s’attachant à soigner la mélodie et l’émotion. On sent d’ailleurs une grande générosité sur l’album, où chaque artiste donne le meilleur de lui même.

On retiendra aussi de ce premier opus, la reprise de Queen avec le célèbre “show must go on”. Il n’est jamais évident de reprendre Queen, tant la voix de Freddy Mercury impose toute sa puissance et une tessiture si particulière. Il faut donc une certaine audace, voire du courage pour se lancer dans une telle entreprise. Les Musiciens d’Equinox l’ont fait, et il faut bien admettre que le résultat est convaincant. Sans altérer l’original, le quatuor réussit même à y imposer son style.

“The Cry Of Gaïa” n’est pas qu’un voyage musical, c’est aussi un cri venu de l’intérieur qui s’ouvre vers l’extérieur. C’est un cri plein d’humanité et de générosité ou la nature, la vie et l’environnement, viennent nous rappeler que l’avenir dépend de nous. A découvrir sans plus tarder, y compris sur scène.

Titres : Moon And Sun – The Cry Of Gaïa – Time Of The Chosen – Wings Of Fire – I Had A Dream – The Show Must Go On (Queen Cover) – Breath Of Life – In The Eye Of Prophecy – A Light In The Chaos – The Gates Of Universe – Amber – The End Or Rebirth.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Yg9lfyp2tB4]

A propos Guillaume Joubert

A lire aussi

Humour – Juin 2021 fait le plein !

#Humour – Enfin la reprise ! Une nouvelle mouture humoristique vous attend. Exit le couvre-feu, bonjour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com