Je ne suis pas née dans le bon Corps – Manga – Éditions Ototo 

Un sujet plus que d’actualité : La transidentité. L’autrice de ce one shot manga nous raconte, sans « chichis, ni trompettes » son parcours de changement de sexe, avec beaucoup de franchise et d’humour !! Je ne suis pas née dans le bon corps est une autobiographie détaillée, étapes par étapes,  de la différence subie dans l’enfance, en passant par les doutes et les peurs d’avouer sa transidentité, pour finir sur le pré et post op afin d’enfin se sentir dans la “bonne peau” ! 

Un seinen disponible le 12 Novembre 21 aux Éditions Ototo, dans la nouvelle collection “Mues”. (+15)

jenesuispasneedansleboncorps_jpg
Je ne suis pas née dans le bon corps © UMARERU SEIBETSU WO MACHIGAETA! ©Mafuyu Konishi 2017 published by KADOKAWA CORPORATION
  • Le décor :

Un aéroport. Arrivée en Thaïlande …

L’autrice Mafuyu Konishi, née homme, mais se sentant femme depuis son plus jeune âge, a décidé de passer aux choses sérieuses : une opération qui lui permettra d’être définitivement dans la « bonne peau » .

Pour se faire, elle a choisi la Thaïlande, réputée pour ses chirurgiens hors pair ! Arrivée sur place, elle est accueillie par la famille de Monsieur Shinjô, dont elle s’est offert les services. Ils joueront le rôle d’accompagnateurs, mais aussi de traducteurs pour la CRS ( Chirurgie de Réassignation Sexuelle) . 

Après avoir fait connaissance, Mafuyu commence à nous expliquer son début de parcours.

Car, après de multiples traitements hormonaux, l’opération nécessite une bonne prise en charge pleine de contraintes. Malgré tout, et, avec beaucoup de positivité, elle nous décrit pas à pas, son suivi, et tout ce qu’elle a dû laisser derrière elle. La séparation avec sa femme, qui n’a pas souhaité l’accompagner. Le fait qu’elle ait une femme. Les différents tests biologiques, psychologiques, qu’elle doit subir, et leurs incidences . Puis, la manière dont les chirurgiens vont procéder !

Même si cela fait longtemps qu’elle y est préparée, elle ne s’attend vraiment pas à ce qui va se passer en réalité …

née_bon_corps_ototo
Je ne suis pas née dans le bon corps © UMARERU SEIBETSU WO MACHIGAETA! ©Mafuyu Konishi 2017 published by KADOKAWA CORPORATION

Ce seinen va devenir une véritable référence en matière de changement de sexe ! Au-delà de la différence et du traumatisme subie enfant, et même après l’opération, Mafuyu Konishi se livre totalement sur ses sentiments, les bons et mauvais côtés, et le tout sans filtres. Aucun ! Autant vous dire qu’on ne voit pas uniquement le bon côté des choses, car elle aborde également tout le côté médical, en le vulgarisant à foison. Malgré tout, le récit reste assez amusant, grâce à cette positivité incroyable de l’autrice, et sans tomber dans la vulgarité. 

Alors, c’est certain que quelques uns vont me dire : « ça fait un peu maternelle « pipi/caca », ce à quoi je répondrais : c’est nécessaire, car, dès que l’on aborde le côté médical, on ne peut pas se permettre de ne pas parler de tout ce qu’implique une opération des parties génitales. 

Je ne suis pas née dans le bon corps aux Éditions Ototo se veut donc être un one shot explicatif, détaillé, et plus que renseigné sur la question de transidentité. 

née_bon_corps_ototo
Je ne suis pas née dans le bon corps © UMARERU SEIBETSU WO MACHIGAETA! ©Mafuyu Konishi 2017 published by KADOKAWA CORPORATION
  • La conclusion :

De nature curieuse, j’avais plein de questions dans ma tête sur le sujet, car il est vrai qu’on en entend souvent parler. Sans savoir exactement comment les gens pouvaient le « ressentir », sans comprendre vraiment « comment ils pouvaient en arriver là » . Bref, j’étais une total NOOB de service !! Grâce à cette lecture, j’ai trouvé les réponses à toutes mes questions. Cette autobiographie était plus que nécessaire à mes incompréhensions ! Je ne suis pas née dans le bon corps aux Éditions Ototo est finalement un « mode d’emploi détaillé» en matière de changement de sexe, grâce à l’honnêteté des propos de son autrice. Il aidera sans doute tous ceux qui aurait besoin de se lancer dans ce genre de chirurgie.

Un titre qui permettra une meilleure compréhension du sujet, donc une meilleure tolérance de la part de tous . Un grand bravo à l’autrice pour son intégrité et son récit “euphorisant” !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Hommage à Yves Montand à la Cinémathèque de Nice : rencontre avec Carole Amiel

La cinémathèque de Nice vient de rendre hommage à Yves Montand, qui aurait fêté ses …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com