thesis editing services in bangalore creative writing about nose byu creative writing major creative writing phd anglia ruskin creative writing task year 7 case study price support essay writers cheap

John Tanner – Le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan

Le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan est le second et dernier tome du diptyque John Tanner, de Christian Perrissin et Boro Pavlovis, paru aux éditions Glénat, en février 2021. Une bande dessinée qui revient sur le destin incroyable et vrai de John Tanner.

john-tanner-t2-chasseur-hautes-plaines-saskatchewan-glenatLa coutume des Indiens voulait que le premier animal tué par un jeune chasseur soit mangé en un seul festin. Aussi, il leur aura fallu une nuit entière pour dévorer l’ours tué par John. C’est le ventre plein que la petite tribu s’est remise en marche, vers la rivière Assiniboine. Ils marchaient, encre et encore, dans le froid, la neige et le vent. Netnokwa espérait retrouver le grand chef Ottawa Peshauba à l’un des postes où il avait l’habitude de vendre ses peaux et fourrures. Leurs chances de sur lui étaient minces, tant la région était vaste, les postes nombreux et le froid très intense. Sur la rivière rouge, à Pembina, on connaissait le vieux chef, mais personne ne l’avait vu. Un peu plus loin, un trappeur affirma bien l’avoir vu à Portage-la-Prairie, mais l’homme ne semblait pas fiable. Aussi, ils reprenaient leur route dans l’immensité de l’hiver, sur les pistes entre les différents postes, que la neige rendait invisibles…

john-tanner-t2-chasseur-hautes-plaines-saskatchewan-glenat-extraitLe récit est toujours poignant et captivant, avec la narration de ce héros particulier, cet homme élevé par des Indiens et en devenir un, ou presque, par ce qu’il va falloir qu’il s’affirme en tant qu’un de la tribu, notamment en chassant et en rapportant, pour les siens, la viande nécessaire. Mais la vie de nomade et d’errance est difficile pour l’homme blond, qui tente aussi de trouver sa place dans ce vaste monde. La bande dessinée décrit ainsi la vie remarquable de cet homme blanc et blond parmi les Indiens, son courage et sa témérité, sa haine envers son frère adoptif, son amour pour sa mère adoptive, ses actes pour être reconnu… La lecture est plaisante, touchante, captivante, on se laisse facilement transporter dans ce récit épique, d’aventures, aux grands espaces. Le dessin est majestueux, réaliste, avec un trait travaillé, fluide, fin et juste, présentant des personnages expressifs, des paysages magnifiques et un découpage opérant.

Le chasseur des hautes plaines de la Saskatchewan est le second et dernier tome du diptyque John Tanner, des éditions Glénat, qui raconte le destin incroyable et vrai de cet Américain qui passa sa vie, contre son gré, comme Indien, luttant chaque jour pour trouver sa place dans ce vaste monde.

A propos celine.durindel

A lire aussi

le-roi-a-froid-3-ptits-tours-lisons-glenat

3 p’tits tours et puis lisons ! – Le roi a froid

Le roi a froid est un premier titre de la nouvelle collection 3 p’tits tours …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com