Accueil / Culture / Littérature / BD / La mille et unième nuit

La mille et unième nuit

La mille et unième nuit est un récit complet d’Étienne Le Roux et Vincent Froissart. Une bande dessinée douce et belle, parue aux éditions Soleil, dans la collection Métamorphose, en octobre 2017.

la-mille-et-unieme-nuit-soleilLe narrateur invite les lecteurs à s’installer confortablement, pour découvrir un récit. A regarder vers l’orient, entre le désert et les montagnes, où se dissimule la ville de Rum. Une ville paisible où tout le monde vit en paix. La ville est dominée par un palais, dans lequel vit celui qui garantit la vie paisible des habitants. Le sultan Shahriar est un roi sage et prudent. Il possède malgré tout un défaut, car depuis la trahison de sa première femme, il s’est jure d’épouser, tous les soirs, une jeune fille différente et de la faire étrangler au petit matin. Ainsi il ne serait plus jamais trahi. Mais les jeunes femmes se raréfiaient, jusqu’à ce que la fille du grand vizir entre dans sa couche, Shéhérazade. Voilà six cent trente-six matins, sans qu’aucune jeune fille ne fut étranglée, car Shéhérazade, pour préserver sa vie, racontait toutes sortes de contes le soir, à son époux…

la-mille-et-unieme-nuit-soleil-extraitPour aider sa sœur, Dinarzade écoutait les récits et allait trouver l’inspiration dans les rues de la cité. Comme tous les matins, elle allait au marché, où des rencontres se faisaient, où des histoires se racontaient, où des étrangers racontaient leurs aventures. C’est alors qu’elle surprit une drôle de conversation… Ainsi le premier récit mettant en scène Shéhérazade, met aussi, par la suite, en avant sa sœur, Dinarzade, puis un négociant en étoffes, dont la femme et l’enfant ont été respectivement transformés en âne et singe, suite à une mésaventure. Ainsi de suite, différents récits se mêlent et s’entremêlent, pour n’en former qu’un étonnant, surprenant, riche en rebondissements et découvertes, aventures et rencontres. Très riche, la bande dessinée est très plaisante et agréable à lire, offrant des récits qui se mêlent à merveille, accompagnés d’un trait tout aussi délicat et fin. En effet, le dessin est splendide, très doux et fluide, offrant de belles planches, certaines avec des encadrés travaillés, comme des dorures.

La mille et unième nuit est une bande dessinée captivante, immersive, qui invite à découvrir un conte, qui en cache d’autres, et se dévoile petit à petit, à travers différents personnages attachants et leurs rencontres.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Manga/ Alderamin on the sky 3; Simulation pour Ikta Solork !

Nous vous parlions ici même le 18 Juin dernier, de l’épopée d’Ikta Solork, le général ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Sites de rencontres russes : arnaque ou réelle assistance ?

Les sites des agences de rencontres russes arrivent en tête de classement des moteurs de ...

Jolis biscuits de Noël, un coffret des éditions Larousse

Jolis biscuits de Noël est un petit coffret idéal pour préparer quelques gourmandises et bons ...

[LIVE REPORT] ElectroShock Virgin Radio 2017

Ce jeudi 30 novembre avait lieu la 11ème édition de la soirée Electroshock de Virgin Radio à ...

Fermer